La lumière de l’esprit

Pére Amorth & Soeur Ermina Brunetti

 

gerald magnétiseur thérapeute holistique

Gérald FERRY

Magnétiseur, médium, géobiologue et hypnothérapeute

exorcisme pere amorth

Boite à “Outils” :

 

  • Médaille de St Benoît

  • Médaille miraculeuse (Marie 1832)

  • Étole violette (couleur pénitence)

  • Eau bénite

  • Huile (mélange huile catéchumènes, et l’huile des malades)

  • Cierge

  • Crucifix (avec médaille de St Benoît incrustée)

  • Demander la protection de la sainte vierge «Enveloppe-moi dans ton manteau et je serai en totale sécurité.»

  • Livre en latin avec formules d’exorcisme ou / et bible

  • Des assistants (au minimum, deux)

prière avec bible

Possession:  plonger dans l’univers démoniaque

Explorer les différents symptômes qui peuvent indiquer la présence d’une influence maléfique, et examiner les solutions possibles pour aider les personnes qui en souffrent. Nous aborderons également le rôle des exorcistes et leur engagement à aider les âmes tourmentées à retrouver la paix. À travers cette étude, nous chercherons à mieux comprendre cette réalité spirituelle et à saisir l’importance de la foi et de la prière pour faire face aux forces obscures qui peuvent affecter notre vie.

A propos :

Sœur Erminia Brunetti (Cesira) 1914-1996

Sœur Erminia Brunetti (Cesira) 1914-1996

Religieuse

Était une religieuse italienne qui a été très active dans l’enseignement et les œuvres sociales. Elle est surtout connue pour son travail dans l’éducation et l’assistance aux enfants défavorisés en Italie.

Elle pria souvent pour les âmes du purgatoire, avait le don de lire dans le cœur des personnes et de les libérer des mauvais esprits

Père Gabriele Amorth 1925-2016

Père Gabriele Amorth 1925-2016

Prêtre

 Était un prêtre catholique romain italien, né le 1er mai 1925 et décédé le 16 septembre 2016. Il était principalement connu pour son rôle d’exorciste en chef du Diocèse de Rome, où il a exercé pendant de nombreuses années.

Le Père Amorth a été l’un des exorcistes les plus célèbres et les plus respectés au monde. Il a prétendu avoir effectué des milliers d’exorcismes au cours de sa carrière, cherchant à libérer les personnes possédées ou tourmentées par des esprits malveillants, selon la croyance catholique.

Il a également été l’auteur de plusieurs livres sur l’exorcisme et le diable, dont le plus connu est peut-être “An Exorcist Tells His Story” (Un exorciste raconte), où il partage ses expériences en tant qu’exorciste.

Le Père Amorth était membre de la Société de Saint-Paul, il a laissé un héritage durable en tant que défenseur de l’exorcisme et de la lutte contre le mal. Son travail a inspiré de nombreux croyants à prendre au sérieux la dimension spirituelle des combats intérieurs et à chercher la protection divine dans leur vie quotidienne.

Qu’est-ce qu’une personne possédée ?

Une personne possédée est une personne qui est influencée ou contrôlée par une entité maléfique, généralement considérée comme un démon ou Satan. Dans ce contexte, la possession se réfère à une prise de contrôle de l’esprit et du corps de la personne par des forces surnaturelles néfastes.

Une personne possédée peut présenter des symptômes tels que des changements de personnalité soudains, des comportements anormaux, des connaissances inexpliquées de langues étrangères ou des capacités physiques surhumaines.

Dans une possession, les objets sont retournés (croix à l’envers…)

Les exorcismes sont souvent utilisés comme moyen de libérer une personne de l’emprise de l’entité maléfique et de restaurer son bien-être spirituel et mental.

Qu’est-ce qu’un exorcisme ?

Un exorcisme est un rituel religieux ou spirituel effectué pour expulser une entité maléfique, généralement considérée comme un démon ou Satan, d’une personne, d’un lieu ou d’un objet. Le but de l’exorcisme est de libérer la personne ou l’objet de l’influence ou de la possession de l’entité maléfique et de restaurer l’équilibre spirituel et mental.

Généralement, un prêtre, un chaman, ou un guérisseur spirituel qualifié mène l’exorcisme en récitant des prières, en utilisant des symboles religieux, et en invoquant la puissance divine pour chasser l’entité maléfique.
Les exorcismes sont souvent considérés comme un dernier recours et sont généralement utilisés lorsque d’autres approches médicales ou psychologiques se sont révélées inefficaces pour expliquer ou traiter les symptômes de la personne.

Les 4 types d’agressions surnaturelles

L’infestation :

Une infestation dans le monde des esprits fait référence à la présence perçue d’un grand nombre d’entités ou d’esprits qui envahissent ou perturbent un lieu spécifique. L’infestation peut inclure des phénomènes tels que des bruits étranges, des apparitions d’ombres, des objets qui bougent sans explication apparente, des changements drastiques de température, des sensations de présences invisibles, et autres manifestations inexplicables, interactions avec des esprits ou des entités surnaturelles.

 

L’obsession :

Situation où une personne pense ou croit être constamment influencée, perturbée ou harcelée par des esprits ou des entités surnaturelles.

 

La vexation :

Sentiment d’être tourmenté par des entités ou des esprits malveillants

 

la possession :

Entité ou esprit extérieur a pris le contrôle du corps ou de l’esprit d’une personne, généralement à son insu ou contre sa volonté. Avec changements soudains et radicaux de comportement, des altérations de la voix ou de la personnalité, des convulsions, des crises, et des actions inhabituelles ou violentes. Dans certains cas, les personnes qui croient être possédées peuvent présenter des problèmes de santé mentale sous-jacents, tels que la schizophrénie ou d’autres troubles dissociatifs, qui peuvent expliquer leurs symptômes.

 

Les étapes d’emprise du démon

  • Permission : séance ouija, spiritisme ; quelqu’un autorise le paranormal à s’introduire.
  • Infestation : des esprits sont présents dans la maison sans aucune interaction, comme un fantôme ou un proche en visite.
  • Oppression : une entité s’empare du libre arbitre, entraînant des impulsions plus sombres et des attitudes plus négatives.
  • Possession : le corps est envahi, entraînant une perte de contrôle.
  • Destruction : la famille est affectée, pouvant conduire à la mort (par suicide ou par les mains d’autrui).
classification des esprits

Un exorcisme peut durer plusieurs heures et peut nécessiter plusieurs années pour délivrer le possédé

🔑 Les étapes clefs avant de pratiquer un exorcisme

 

Évaluation approfondie :

Il est crucial de procéder à une évaluation approfondie de la personne concernée pour déterminer si les symptômes présentés sont liés à une possession ou s’ils peuvent être expliqués par des problèmes médicaux, psychologiques ou sociaux.

 

Collaboration avec des professionnels de la santé :

Avant de conclure à une possession démoniaque, il est important de consulter des professionnels de la santé qualifiés, tels que des médecins, des psychiatres ou des psychologues, pour éliminer toute cause médicale ou psychologique sous-jacente. (par exemple, un cas typique d’hystérie, souvent d’une durée de 7 ans)

 

 

Discernement spirituel :

Les personnes impliquées dans l’exorcisme, telles que les prêtres ou les guérisseurs spirituels, doivent faire preuve de discernement spirituel et d’expérience dans ce domaine pour déterminer si une intervention spirituelle est nécessaire.

 

 

Consentement éclairé :

Si la personne concernée est capable de donner son consentement, il est essentiel de l’informer pleinement du processus d’exorcisme et d’obtenir son consentement éclairé avant de procéder.

 

 

Prière et préparation :

Les personnes impliquées dans l’exorcisme doivent se préparer spirituellement par la prière, la méditation et la connexion avec des forces divines pour obtenir la protection et la guidance nécessaires.

 

 

Respecter les croyances et la culture de la personne :

L’exorcisme doit être effectué dans le respect des croyances et de la culture de la personne concernée, en utilisant des symboles et des rituels qui lui sont familiers et significatifs.

 

Suivi et soutien :

Après l’exorcisme, il est important de fournir un suivi et un soutien à la personne concernée pour s’assurer de son bien-être physique, mental et spirituel.

Les signes associés à un lieu perturbé

Sensations étranges : Des sensations de malaise, de froid intense ou de chaleur extrême peuvent être ressenties dans certaines zones du lieu.

Changements de température : Des variations brusques de température sans explication apparente peuvent se produire dans des endroits spécifiques du lieu.

Ombres ou silhouettes : Des formes sombres, des ombres ou des silhouettes mouvantes peuvent être aperçues, parfois de manière périphérique.

Bruits inexplicables : Des bruits inexpliqués, tels que des pas, des chuchotements, des pleurs ou des voix, peuvent être entendus sans source évidente.

Objets qui se déplacent : Des objets peuvent bouger ou être déplacés sans intervention humaine apparente.

Apparitions ou figures fantomatiques : Certaines personnes prétendent avoir vu des apparitions de personnes décédées ou d’entités éthérées dans ces lieux.

Sensations de présence : Les visiteurs peuvent ressentir la présence d’une entité ou d’une force invisible dans le lieu.

Troubles électriques ou électroniques : Des interférences électriques, des lumières clignotantes ou des appareils électroniques qui se comportent de manière anormale peuvent être observés.

Mauvaises odeurs : Des odeurs désagréables, telles que de la pourriture ou de l’encens, peuvent être associées à des lieux perturbés.

Ressentir des émotions intenses : Certaines personnes peuvent éprouver des émotions intenses, comme la tristesse, la peur ou l’anxiété, sans raison apparente.

Présence de grosses mouches : De manière inexplicable, de grosses mouches apparaissent. Elles sont souvent associées à Bélzébuth, également connu sous le nom de “Seigneur des mouches”, en tant que seconde figure après Lucifer.

 

 

 

Le crucifix à l’envers est un symbole souvent associé à des significations négatives et controversées. Lorsque le crucifix est inversé, cela signifie que la figure du Christ est tournée tête en bas, avec la tête en bas et les pieds en haut. Ce geste est généralement considéré comme un geste de profanation ou de blasphème envers la religion chrétienne.

Dans certains contextes, le crucifix à l’envers peut être utilisé comme un symbole satanique ou anti-chrétien. Il est important de noter que cela peut être offensant pour les chrétiens, car le crucifix est un symbole central de leur foi représentant le sacrifice de Jésus-Christ pour le salut de l’humanité.

Cependant, il convient de mentionner que le crucifix à l’envers n’est pas toujours utilisé dans un contexte négatif ou blasphématoire.

Le “chiffre du diable” fait référence au nombre 666. Dans la tradition chrétienne, le chiffre 666 est associé au Diable ou à Satan. Cette association provient de l’Apocalypse de Jean dans le Nouveau Testament de la Bible, où il est mentionné que le nombre 666 est le “nombre de la bête”.

Plus précisément, l’Apocalypse de Jean (Apocalypse 13:18) dit ceci :

“Ici est la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.”

En raison de cette association, le nombre 666 est souvent considéré comme un symbole du mal ou du diable dans la culture populaire et les superstitions.

Les enfants sont innocents, et le fait que les parents soient pris au quotidien par des futilités laisse une porte d’entrée au diable pour qu’il puisse détruire tout, semer la discorde au sein de la famille, opposer une mère à un père, provoquer le divorce des parents, et causer douleur et déchirure.

  Les raisons d’une possession par le démon

Lorsqu’une question est posée à Satan par l’intermédiaire d’une personne possédée, il semblerait que ses choix se portent souvent sur

  • Des individus ayant une grande influence au sein de l’Église, probablement dans le but d’avoir un impact plus marqué et d’atteindre un objectif qui pourrait être perçu comme un trophée.
  • Personnes basiques pour les faire tomber dans la dépression, suicide, folie pour éloigner les hommes de la vérité, du bien, de la lumière et de l’amour.
  • Les enfants
  • Personnes fragiles, dans le doute
  • Pour trouver une “habitation”, n’ayant pas de corps, les mauvais esprits en cherchent un.

La fragilité psychologique et physique, ainsi que le doute, sont synonymes de portes ouvertes pour le démon.

Souvent un traitement psychiatrique aura peut ou pas d’effet sur une personne possédée.

Le diable souhaite la chute de la personne, et la venue en enfer

 

Le démon utilise souvent la violence paternelle pour ancrer sa descente sur terre.

Les enfants maltraités ont plus de “chance” d’être possédés.

Qui / quoi peut être possédé ?

  • Les hommes (adultes, enfants, foetus), les dirigeants, le clergé …
  • Les animaux
  • Les objets (indirectement)

 

Symptômes possibles d’une personne possédée :

Les personnes possédées subissent des souffrances infligées par le diable, touchant à la fois le physique, le psychique et le spirituel. Ces symptômes incluent des maux de tête paralysants, des troubles gastriques, ainsi que des épisodes de paralysie des membres inférieurs.

 

 

Un blasphémateur a une influence néfaste sur les membres de sa famille

Le mal s’étend à l’ensemble de la famille et persiste jusqu’à la mort de l’individu qui blasphème ou se poursuit si elle a été demandée comme telle.

Il convient de dire immédiatement à l’individu : “Arrête immédiatement ou pars.” et de réparer par la prière “Dieu soit béni”

 

 

%

Des personnes possédées sont généralement des femmes, principalement celles qui n'ont pas été baptisées.

Sur 10 cas d’exorcisme, 9 impliquent des femmes. Cette répartition met en évidence le fait que la majorité des personnes soumises à des exorcismes sont de sexe féminin. Il a supposé que le diable voulait se venger de la Vierge Marie. (2)

 

Les maléfices sont de loin les causes les plus fréquentes des possessions et des maux procurés par le démon : au moins 90 % des cas. (1)

 

La certitude que le démon est présent chez quelqu’un on ne peut l’avoir qu’en faisant l’exorcisme (1)

 

Le Catéchisme de l’Église catholique indique en effet qu’il faut pratiquer l’exorcisme dans les cas de possession diabolique et dans ceux de maux causés par le démon. Et il recommande aussi de le faire sur les personnes comme sur les choses. Et dans les choses il n’y a jamais la présence du démon, il y a seulement son influence. (1)

 

Il y a des pays dans lesquels il n’y a pas un seul exorciste, comme, par exemple, l’Allemagne, la Suisse, l’Espagne, le Portugal. (1)

 

Sur une centaine d’exorcistes français, il n’y en a que cinq qui croient au diable et font des exorcismes, tous les autres envoient ceux qui s’adressent à eux au psychiatre (1)

 

Le démon a une stratégie monotone. Je lui ai dit et il le reconnaît… Il fait croire que l’enfer n’existe pas, que le péché n’existe pas et qu’il

n’est qu’une expérience de plus à faire. Concupiscence, succès et pouvoir sont les trois grandes passions sur lesquelles s’appuie Satan. (1)

 

On peut être soumis aux attaques du démon dans quatre cas. Ou parce que cela constitue un bien pour la personne et c’est le cas de beaucoup de saints, ou en raison de la persistance irréversible dans le péché, ou parce que l’on est victime d’un maléfice lancé à travers le démon, ou lorsqu’on se livre à des pratiques d’occultisme (1)

 

(1) bulletin des amis de saint François de Sales – numéro 123
(2) https://www.bbc.com/afrique/articles/cglnvm4krj3o
Père Amorth

Selon les sondages, 37 % des étudiants ont fait au moins une fois le jeu des lettres ou du verre (1)

Les 200 anges déchus

 

L’idée d’anges déchus renvoie généralement à des êtres célestes ou divins qui ont été bannis, exilés ou déchus de leur statut céleste en raison de leur rébellion ou de leur désobéissance envers Dieu ou les puissances célestes, en prenant des femmes humaines comme épouses et en enseignant aux humains des connaissances interdites.

 

Voici une liste de 200 anges déchus :

Lucifer, Béelzébuth, Astaroth, Asmodée, Mammon, Belphégor, Léviathan, Abaddon, Azazel, Mephistopheles, Lilith, Legion, Naamah, Baal, Paimon, Bael, Aguarès, Marbas, Pruflas, Amon, Barbatos, Buer, Gusoyn, Botis, Bathym, Pursan, Eligos, Loray, Valefor, Morax, Ipes, Naberius, Glasya-Labolas, Zepar, Byleth, Sytry, Bélial, Bune, Forneus, Roneve, Berith, Foras, Furfur, Marchocias, Malphas, Vepar, Sabnac, Gaap, Shax, Pucel, Furcas, Murmur, Caym, Raum, Halphas, Focalor, Vinea, Bifrons, Samigina, Zagan, Orias, Volac, Gremory, Decarabia, Amdusias, Andras, Andrealphus, Oze, Aym, Orobas, Vapula, Cimeries, Amy, Flauros, Balam, Alocer, Saleos, Vual, Haagenti, Phoenix, Stolas, Alloces, Naberus, Sabnock, Vine, Barbas, Buer, Gamygyn, Eligos, Zepar, Byleth, Sytry, Aim, Ose, Amy, Bathin, Sallos, Marax, Ipos, Aim, Glasya-Labolas, Bune, Ronove, Berith, Astoroth, Furfur, Marchocias, Malphas, Vepar, Sabnock, Shax, Pucel, Furcas, Murmur, Caym, Raum, Halphas, Focalor, Vinea, Bifrons, Samigina, Zagan, Orias, Volac, Gremory, Decarabia, Amdusias, Andras, Andrealphus, Oze, Aym, Orobas, Vapula, Cimeries, Amy, Flauros, Balam, Alocer, Saleos, Vual, Haagenti, Phoenix, Stolas, Alloces, Naberus, Sabnock, Vine, Barbas, Buer, Gamygyn, Eligos, Zepar, Byleth, Sytry, Aim, Ose, Amy, Bathin, Sallos, Marax, Ipos, Aim, Glasya-Labolas, Bune, Ronove, Berith, Astoroth, Furfur, Marchocias, Malphas, Vepar, Sabnock, Shax, Pucel, Furcas, Murmur, Caym, Raum, Halphas, Focalor, Vinea, Bifrons, Samigina, Zagan, Orias, Volac, Gremory, Decarabia, Amdusias, Andras, Andrealphus, Oze, Aym, Orobas, Vapula, Cimeries, Amy, Flauros, Balam, Alocer, Saleos, Vual, Haagenti, Phoenix, Stolas, Alloces, Naberus, Sabnock, Vine, Barbas, Buer, Gamygyn, Eligos, Zepar, Byleth, Sytry, Aim, Ose, Amy, Bathin, Sallos, Marax, Ipos, Aim, Glasya-Labolas, Bune, Ronove, Berith, Astoroth, Furfur, Marchocias, Malphas, Vepar, Sabnock, Shax, Pucel, Furcas, Murmur, Caym, Raum, Halphas, Focalor, Vinea, Bifrons, Samigina, Zagan, Orias, Volac, Gremory, Decarabia, Amdusias, Andras, Andrealphus, Oze, Aym, Orobas, Vapula, Cimeries, Amy, Flauros, Balam, Alocer, Saleos, Vual, Haagenti, Phoenix, Stolas, Alloces, Naberus, Sabnock, Vine, Barbas, Buer, Gamygyn, Eligos, Zepar, Byleth, Sytry, Aim, Ose, Amy, Bathin, Sallos, Marax, Ipos, Aim, Glasya-Labolas, Bune, Ronove, Berith, Astoroth, Furfur, Marchocias, Malphas, Vepar, Sabnock, Shax, Pucel, Furcas, Murmur, Caym, Raum, Halphas, Focalor, Vinea, Bifrons, Samigina, Zagan, Orias, Volac, Gremory, Decarabia, Amdusias, Andras, Andrealphus, Oze, Aym, Orobas, Vapula, Cimeries, Amy, Flauros, Balam, Alocer, Saleos, Vual, Haagenti, Phoenix, Stolas, Alloces, Naberus, Sabnock, Vine, Barbas, Buer, Gamygyn, Eligos, Zepar, Byleth, Sytry, Aim, Ose, Amy, Bathin, Sallos, Marax, Ipos, Aim, Glasya-Labolas.

Principaux démons

Satan est considéré comme un être spirituel maléfique, souvent associé au mal, à la tentation et à la désobéissance envers Dieu.

Satan est généralement décrit comme un ange déchu qui s’est rebellé contre Dieu et a été jeté hors du ciel. Il est considéré comme l’ennemi de Dieu et des humains, cherchant constamment à semer le doute, la discorde et la destruction.

Dans l’islam, Satan (connu sous le nom de Shaytan) est également considéré comme un être maléfique qui cherche à égarer les humains de la voie droite de Dieu. Il est souvent décrit comme un manipulateur rusé qui tente de corrompre les croyants et de les éloigner de leur foi.

Dans le judaïsme, Satan est perçu comme un accusateur ou un adversaire, jouant parfois le rôle d’un procureur céleste. Il est également associé à des tentations et des épreuves pour tester la foi des individus.

Lucifer est un terme qui signifie “porteur de lumière” en latin. Dans les croyances religieuses, il est souvent associé à une figure angélique qui s’est rebellée contre Dieu et a été jetée hors du ciel. Dans le christianisme, Lucifer est considéré comme un ange déchu, également connu sous le nom de Satan ou du Diable.

L’histoire de Lucifer provient principalement de la tradition chrétienne et de certaines interprétations de textes bibliques, en particulier d’un passage du livre d’Isaïe dans l’Ancien Testament. Ce passage (Isaïe 14:12-15) parle d’un roi de Babylone qui s’est élevé dans son cœur et a été renversé à cause de son orgueil. Certains interprètes ont assimilé ce roi à Lucifer, en le considérant comme une allégorie de la chute de l’ange rebelle.

Lucifer est souvent dépeint comme une figure séduisante, puissante et rusée, symbolisant la tentation et la rébellion. Son nom est également utilisé pour désigner le Diable dans certaines traditions chrétiennes.

Bélzébuth, également orthographié Bélzébuth ou Bélzébul, est un nom associé à une figure démoniaque dans diverses traditions religieuses et mythologiques. Dans le christianisme, Bélzébuth est considéré comme l’un des principaux démons ou princes des démons. Le nom “Bélzébuth” dérive probablement du terme hébreu “Baal-Zebub”, qui signifie “seigneur des mouches”.

Dans le Nouveau Testament de la Bible, Bélzébuth est mentionné comme le chef des démons, souvent associé aux pouvoirs de la magie noire et de la possession démoniaque. Il est également dépeint comme l’adversaire de Jésus dans certaines histoires d’exorcisme.

Dans les traditions juives et islamiques, Bélzébuth est également considéré comme une figure démoniaque, bien que ses attributs et son rôle puissent varier selon les sources.

Dans la démonologie chrétienne, Asmodée est considéré comme l’un des démons majeurs, associé aux péchés de luxure et de débauche. Il est parfois décrit comme le démon qui incite les humains à la luxure et à l’immoralité sexuelle.

Dans le Livre de Tobie de l’Ancien Testament de la Bible, Asmodée est mentionné comme un démon qui tourmente Sara, la fille d’un homme appelé Ragouël. L’archange Raphaël intervient pour aider Tobie à surmonter le pouvoir d’Asmodée et le chasser.

Lilith est décrite comme la première femme d’Adam, créée en même temps que lui à partir de la poussière, et donc son égale. Cependant, Lilith refusa de se soumettre à Adam et quitta le jardin d’Eden.

Dans la tradition juive, Lilith est souvent associée à la déesse de la nuit et considérée comme un démon ou un esprit maléfique. Elle est parfois décrite comme une séductrice qui hante les hommes pendant leur sommeil pour leur voler leur énergie vitale.

Dans d’autres traditions, Lilith est vénérée comme une déesse de la fertilité et de la sexualité féminine, représentant l’émancipation et la force des femmes.

Bélial est une figure démoniaque souvent mentionnée dans les textes bibliques et les traditions religieuses. Le nom “Bélial” provient de l’hébreu et est souvent associé à l’idée de méchanceté, de perversité et de rébellion contre Dieu.

Dans la Bible, Bélial est décrit comme un démon ou un esprit impur qui incite les humains à commettre des actes de méchanceté et de désobéissance envers Dieu. Il est souvent considéré comme l’antithèse du bien et représente les forces du mal et de la corruption.

Certaines traditions religieuses voient Bélial comme un chef des démons ou un prince des ténèbres, tandis que d’autres le considèrent comme un symbole du mal et de la tentation.

Mammon est un terme biblique qui fait référence à l’adoration excessive des richesses matérielles, de l’argent et des biens matériels. Dans les Écritures chrétiennes, Mammon est souvent personnifié en tant que divinité ou démon de l’avarice et de la richesse.

Dans le Nouveau Testament, Jésus parle de Mammon dans l’Évangile de Matthieu (Matthieu 6:24) en disant : “Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon.”

Cette déclaration souligne l’idée que l’amour excessif de l’argent peut être un obstacle à la dévotion envers Dieu et aux valeurs spirituelles. Mammon est donc souvent associé à l’idolâtrie des richesses et à l’obsession des biens matériels au détriment des valeurs spirituelles et morales.

Abaddon est un nom qui apparaît dans la Bible, notamment dans le livre de l’Apocalypse. Il est mentionné comme un ange de l’abîme, un lieu souterrain de destruction et de tourments. Dans l’Apocalypse, Abaddon est également appelé “Apollyon” en grec, ce qui signifie “destructeur”. Il est décrit comme un ange puissant qui a le pouvoir de causer des ravages et des catastrophes.

Dans certaines traditions, Abaddon est associé à un ange déchu ou à un démon, responsable de la destruction et du chaos. Il est souvent considéré comme l’une des figures du mal et de l’enfer, liée à la mort et à la destruction.

Astaroth est une figure qui apparaît dans diverses croyances et traditions religieuses. Dans la démonologie chrétienne médiévale, Astaroth est considéré comme l’un des princes de l’enfer. Il est souvent décrit comme un démon puissant, associé à la luxure et à l’idolâtrie. Certains textes démonologiques le présentent également comme un esprit malin qui peut causer des tourments et des tentations aux êtres humains.

Dans la Bible hébraïque (Ancien Testament), le terme “Baal” est utilisé pour désigner des divinités païennes et est souvent employé de manière péjorative pour décrire des cultes idolâtres et des pratiques religieuses étrangères aux croyances hébraïques.

Au fil du temps, le terme “Baal” est également devenu associé à des figures démoniaques dans la démonologie chrétienne médiévale. Dans cette perspective, “Baal” était souvent considéré comme un démon, et son nom était utilisé pour désigner différentes entités démoniaques.

Baphomet est une figure ésotérique et symbolique qui a été associée à différents courants occultes et ésotériques au fil de l’histoire. Son origine remonte à l’époque médiévale et il est souvent représenté comme une créature à la fois humaine et animale, avec des symboles ésotériques tels que des cornes, une tête de bouc, des ailes et des bras levés.

L’une des premières mentions de Baphomet remonte au XIVe siècle lors du procès des Templiers, un ordre de chevaliers médiévaux qui a été persécuté par l’Église catholique. Les Templiers auraient été accusés d’idolâtrie et de vénération d’une idole nommée Baphomet.

Au fil du temps, Baphomet est devenu une figure récurrente dans la démonologie et l’occultisme, associée à des pratiques ésotériques et ésotériques secrètes. Il est souvent utilisé comme symbole de l’occultisme, de la magie et de la connaissance ésotérique.

Beleth, également connu sous le nom de Bileth ou Bilet, est un démon issu des grimoires de démonologie et des croyances ésotériques. Il est répertorié dans divers ouvrages tels que le “Lemegeton” ou “La Clavicule de Salomon”, qui sont des textes de magie et de conjuration décrivant les attributs et les pouvoirs de différents démons.

Selon ces grimoires, Beleth est un roi démon qui a sous son commandement 85 légions d’esprits. Il est décrit comme ayant l’apparence d’un soldat guerrier portant une couronne de cuivre et chevauchant un puissant cheval palefroi. Beleth possède la capacité de faire aimer et de rendre quelqu’un aimable, ainsi que de fournir des révélations sur les choses passées et à venir.

Comme pour de nombreux autres démons répertoriés dans les grimoires, Beleth est souvent considéré comme dangereux et potentiellement malveillant. Les rituels de conjuration visant à invoquer Beleth ou tout autre démon sont déconseillés et sont considérés comme risqués, car ils peuvent entraîner des conséquences imprévisibles et indésirables.

Dans les croyances ésotériques et la démonologie, “Legion” est le nom d’un démon qui est mentionné dans les Évangiles du Nouveau Testament de la Bible. Selon l’Évangile de Marc (Marc 5:1-20), Jésus-Christ a rencontré un homme possédé par un esprit impur ou démoniaque qui se présentait sous le nom de “Légion”. Ce démon était considéré comme extrêmement puissant et violent, car il avait la capacité de posséder et de contrôler plusieurs personnes à la fois.

Lorsque Jésus a rencontré cet homme possédé, il a exorcisé le démon et lui a ordonné de quitter l’homme. Le démon a alors demandé à Jésus de ne pas le chasser dans l’abîme, mais de lui permettre d’entrer dans un troupeau de porcs à proximité. Jésus a accepté et le démon a quitté l’homme pour entrer dans les porcs, qui se sont ensuite précipités dans l’eau et se sont noyés.

L’histoire de “Legion” dans les Évangiles est souvent interprétée comme un exemple de la puissance de Jésus sur les esprits impurs et les démons. Elle souligne également l’idée que le mal peut prendre différentes formes et chercher à s’emparer de l’âme des êtres humains.

Dagon est une divinité ou un dieu ancien qui trouve ses origines dans différentes mythologies et croyances anciennes. Dans certaines cultures, Dagon était vénéré comme une divinité des eaux, associée principalement à la fertilité et à l’agriculture. Son culte était répandu chez certains peuples de l’Antiquité, notamment les Phéniciens et les Philistins.

Chez les Philistins, Dagon était considéré comme le principal dieu national et était souvent représenté avec un corps mi-humain mi-poisson, symbolisant probablement son lien avec le monde aquatique. Le nom “Dagon” est dérivé du mot sémitique “dag”, qui signifie “poisson”.

Dans la Bible, Dagon est mentionné à quelques reprises dans l’Ancien Testament, notamment dans le contexte de conflits entre les Israélites et les Philistins. Selon le récit biblique, après avoir capturé l’arche de l’alliance des Israélites, les Philistins ont placé l’arche dans le temple de Dagon à Ashdod. Cependant, chaque fois que les Philistins plaçaient l’arche à côté de la statue de Dagon, la statue tombait face contre terre, témoignant d’un signe de désapprobation divine.

L’histoire de Dagon dans la Bible illustre la confrontation entre les croyances religieuses des différents peuples et met en évidence la puissance supposée de l’arche de l’alliance pour les Israélites.

Leviathan est une créature mythique et symbolique qui apparaît dans différentes traditions et croyances, notamment dans les textes religieux et mythologiques. Dans la tradition biblique, le Leviathan est décrit comme un énorme monstre marin, souvent associé au chaos et à la destruction. Dans le Livre de Job de l’Ancien Testament, le Leviathan est dépeint comme un dragon marin redoutable.

Dans d’autres traditions, le Leviathan peut représenter différentes notions et symboles. Il est parfois associé à la puissance de la mer et à la force destructrice des éléments naturels. Dans certaines interprétations ésotériques et occultes, le Leviathan peut être vu comme une entité représentant le subconscient, les émotions profondes et les forces primordiales de l’inconscient humain.

Le Leviathan est également connu pour être un symbole utilisé dans l’occultisme et l’alchimie, où il peut représenter des forces occultes et des principes cosmiques. Certains courants ésotériques considèrent le Leviathan comme un gardien des mystères de l’univers et des secrets cachés.

Moloch est une ancienne divinité païenne qui était vénérée dans certaines cultures anciennes, notamment dans les civilisations cananéennes et phéniciennes. Selon les textes bibliques, Moloch était associé à des pratiques religieuses controversées qui incluaient des sacrifices humains, où des enfants étaient offerts en holocauste pour apaiser cette divinité.

Dans les écritures bibliques, Moloch est mentionné à plusieurs reprises dans le contexte des avertissements divins contre l’idolâtrie et les pratiques païennes. Le livre du Lévitique et le livre du Deutéronome font référence à Moloch et dénoncent les sacrifices humains qui lui étaient offerts.

En raison de ces connotations négatives et de l’immoralité présumée de ces pratiques, Moloch est souvent associé à l’idée du mal, de l’injustice et de la cruauté dans l’imaginaire collectif.

Aujourd’hui, le nom de Moloch est parfois utilisé métaphoriquement pour décrire des pratiques ou des systèmes qui sacrifient des valeurs humaines ou morales pour atteindre des objectifs égoïstes ou destructeurs.

Les Lilim sont des créatures mythologiques ou démoniaques qui sont issues des légendes et des traditions juives. Le terme “Lilim” est dérivé du mot “Lilith”, qui est également une figure importante dans ces légendes.

Selon certaines croyances juives et babyloniennes, Lilith était la première femme d’Adam avant Ève. Elle aurait refusé de se soumettre à Adam et se serait enfuie du jardin d’Éden pour vivre une vie indépendante. En tant que figure rebelle et indépendante, Lilith est parfois considérée comme une représentation du féminin sauvage et libre.

Dans d’autres traditions, Lilith est décrite comme un démon ou un esprit malveillant qui hante les nuits et séduit les hommes pour les attirer dans des pièges ou les dévorer. Elle est souvent associée à des forces obscures et à la sorcellerie.

Les Lilim sont généralement décrites comme des esprits démoniaques féminins qui ont des pouvoirs maléfiques et qui cherchent à nuire aux êtres humains, en particulier aux hommes. Elles sont souvent associées à la luxure, la séduction et la tromperie.

  • Incube : Un incube est une créature démoniaque masculine qui est supposée venir dans les rêves des femmes pour les séduire et les posséder sexuellement. Selon les légendes, les incubes sont des séducteurs nocturnes qui cherchent à corrompre les femmes ou à voler leur énergie vitale.

 

  • Succube : Un succube est l’équivalent féminin de l’incube. C’est une créature démoniaque féminine qui apparaît dans les rêves des hommes pour les séduire et les posséder sexuellement. Les succubes sont considérées comme des séductrices nocturnes cherchant à corrompre les hommes ou à voler leur énergie vitale.

Azazel est une figure issue de diverses traditions religieuses et mythologiques, notamment dans le judaïsme et certaines croyances chrétiennes. Dans la tradition juive, Azazel est associé au rituel du bouc émissaire lors de la fête du Yom Kippour (Jour du Grand Pardon). Selon la Bible hébraïque (Lévitique 16:8-10), le grand prêtre devait choisir deux boucs, l’un était sacrifié pour l’expiation des péchés du peuple, et l’autre, le bouc émissaire, était symboliquement chargé des péchés du peuple et renvoyé dans le désert pour être libéré.

Dans certaines interprétations plus tardives, Azazel est considéré comme un démon ou un esprit maléfique associé à la désolation et au chaos. Il est parfois décrit comme le chef des démons ou comme une figure représentant le mal et la corruption.

Dans certaines traditions chrétiennes, Azazel est identifié comme l’un des anges déchus mentionnés dans le Livre d’Hénoch, où il est décrit comme l’un des anges rebelles qui ont désobéi à Dieu et sont tombés du ciel.

 

Mephistophélès est un personnage mythique issu de la légende germanique et de la littérature médiévale, notamment dans le drame de Christopher Marlowe, “La Tragique Histoire du docteur Faust” (The Tragical History of Doctor Faustus), et l’œuvre de Johann Wolfgang von Goethe, “Faust”. Il est également présent dans d’autres œuvres littéraires et théâtrales ultérieures.

Mephistophélès est généralement dépeint comme un démon ou un esprit diabolique qui apparaît devant le docteur Faust et lui propose un pacte avec le diable. En échange de son âme, Faust obtient des pouvoirs surnaturels et une vie de plaisirs terrestres. Cependant, le pacte se termine tragiquement avec la damnation de Faust et son âme est ensuite emportée par Mephistophélès.

Le personnage de Mephistophélès incarne le mal, la tentation et la corruption, et il représente souvent la lutte entre le bien et le mal dans les œuvres littéraires où il apparaît. Il est devenu un symbole puissant du diable et de la séduction du mal dans la culture populaire.

Amon est un démon issu de la démonologie chrétienne et des croyances ésotériques. Selon certaines traditions, Amon est le démon de la luxure et de la séduction. Il est souvent décrit comme un démon puissant et séduisant qui manipule et corrompt les individus en les poussant vers des comportements immoraux et dépravés.

Le nom d’Amon est parfois associé à des divinités et entités de différentes mythologies, notamment à Amon-Rê, le dieu égyptien de l’air et du soleil. Cependant, dans le contexte de la démonologie chrétienne, Amon est considéré comme un démon maléfique.

Il est important de noter que la notion de démons et de noms de démons varie selon les croyances religieuses et les traditions ésotériques, et il n’y a pas de consensus universel sur la nature ou l’existence de ces entités. Ces croyances sont souvent issues de la théologie, de la mythologie, de l’occultisme et des superstitions.

Un démon mentionné dans l’Ancien Testament, souvent associé à la mort et à la destruction.

Un démon de l’illusion et de la tromperie dans la démonologie.

Un démon mentionné dans certains grimoires, lié aux arts occultes et à la sorcellerie.

Une déesse démoniaque de la séduction et de la sorcellerie dans la tradition juive.

Un démon mentionné dans les textes de démonologie, associé à la divination et à la connaissance cachée.

Un démon mentionné dans les grimoires, lié à la luxure et à la séduction

Un démon mentionné dans certains ouvrages de magie, associé à l’herboristerie et à la connaissance des plantes.

Un démon mentionné dans la démonologie, associé au vol et à la malhonnêteté

Un démon mentionné dans les grimoires, lié à la séduction et aux relations amoureuses

Un démon mentionné dans diverses traditions démonologiques, souvent associé à la luxure et à la séduction

Un démon mentionné dans les grimoires, associé à la magie noire et à la manipulation.

Un démon mentionné dans les textes de démonologie, associé à la corruption et à la perversion.

Un démon mentionné dans les grimoires, associé à la sorcellerie et aux mystères cachés

Un démon mentionné dans la démonologie, souvent associé aux invocations et aux conjurations

Un démon mentionné dans les textes occultes, associé à la sorcellerie et à la magie des eaux.

Un démon mentionné dans certains grimoires, associé à la divination et à l’occultisme.

Un démon mentionné dans les textes de démonologie, associé à la divination et à la sagesse occulte

Un démon mentionné dans certains textes occultes, associé à la nécromancie et à la magie noire

Bael

Aguarès

Marbas

Pruflas

Amon (démon)|Amon

Barbatos

Buer (démon)|Buer

Gusoyn

Botis

Machin (démon)|Bathym

Purson|Pursan

Eligos

Loray (démon)|Loray

Valefor

Morax

Ipos|Ipes

Naberius

Glasya-Labolas

Zepar

Byleth

Sytry

Paimon

Bélial

Bune

Forneus

Roneve

Berith

Astaroth

Foras

Furfur

Marchosias|Marchocias

Malphas

Vepar

Sabnac

Asmodée

Gaap|Tap

Shax|Chax

Pucel

Furcas

Murmur (démon)|Murmur

Caym

Raum

Halphas

Focalor

Vine (démon)|Vinea

Bifrons

Samigina

Zagan (démon)|Zagan

Orias

Volac

Gremory

Decarabia

Amdusias

Andras

Andrealphus

Ose (démon)|Oze

Aim (démon)|Aym

Orobas

Vapula

Cimeries

Amy (démon)|Amy

Flauros

Balam

Alocer

Saleos

Vual

Haagenti

Phoenix (démon)|Phoenix

Stolas}}

L’enfer est hiérarchisé

Le pouvoir des démons varie selon leur position hiérarchique en enfer. Ils subissent des châtiments entre eux et partagent une aversion commune envers Dieu, cherchant à répandre le mal autour d’eux.

Les maléfices sont les causes premières de possessions pour 90% des cas

Types de malédictions :

  1. Dans le cadre d’une affaire commerciale, un commerce peut voir sa clientèle diminuer subitement, attirée par la concurrence.
  2. Gagner un concours, qu’il soit professionnel ou autre, peut être un objectif valorisant.
  3. Les relations familiales peuvent être affectées par des enjeux émotionnels, et il est important de rester vigilant face à la jalousie des beaux-parents.
  4. La jalousie peut parfois nuire à l’harmonie d’une famille, provoquant des tensions et des conflits.

Pour lever une malédiction, le pardon de celui ou celle ayant jeté le sort n’est pas nécessaire ; un exorcisme peut être nécessaire même après le décès de la personne qui a lancé la malédiction.

Les malédictions sont souvent renouvellées (en perdant de la force)

Attention à la transmission de malédictions par l’ingestion de nourriture ou de boisson contaminées.

Rompre un pacte avec Satan

Un grand nombre de personnes concluent des accords avec le diable dans le but d’acquérir richesse, renommée et tous les plaisirs qui en découlent.

Soyez prudent ! Un pacte ne se termine pas à la mort de la personne, il implique toujours une contrepartie.

Rompre un pacte est une tâche ardue mais possiblement réalisable. L’essence de cette rupture réside dans la destruction de l’acte de consécration rédigé avec son propre sang.

Cependant, cette démarche est souvent accompagnée d’une persécution quotidienne, soulignant l’importance d’être entouré de personnes qui prient pour apaiser l’âme en souffrance.

Certaines personnes envisagent d’échanger la possession.

Attention, ceci est une très mauvaise idée !

Il ne faut jamais accepter de souffrir à la place du possédé en acceptant l’incorporation du démon.

Les armes pour contrer le mal

Entité suprême, transcendante et divine, souvent considérée comme la source ultime de toute existence et de toute réalité dans de nombreuses religions du monde. Être aimant, miséricordieux et compatissant, offrant une guidance spirituelle et une source de réconfort dans les moments difficiles.

Dieu est perçu comme étant tout-puissant et miséricordieux, et il est souvent considéré comme étant à l’origine de la bonté et de la justice. En tant que tel, Dieu est perçu comme étant du côté du bien et combattant activement le mal.

La lutte contre le mal peut être vue comme un élément clé du plan divin, où Dieu permet à l’homme de faire des choix moraux et de faire face aux conséquences de ses actions, le mal est le résultat du libre arbitre humain et du péché, et Dieu offre la grâce et la rédemption pour aider les individus à surmonter le mal.

Jésus est venu sur Terre pour enseigner la bonté, guérir les malades, apporter le salut et vaincre le mal à travers sa mort et sa résurrection.

 

 

Pourquoi consacrer une personne à Marie ?

Modèle de vertu : Marie est considérée comme un modèle exemplaire de vertu chrétienne. Sa vie de foi, d’humilité, de pureté et d’obéissance à la volonté divine inspire les croyants à suivre son exemple et à grandir spirituellement.

Proximité avec Jésus : Marie est la Mère de Jésus selon la foi chrétienne. En se consacrant à elle, les croyants cherchent à se rapprocher de Jésus par le biais de sa mère. Ils espèrent que Marie intercèdera en leur faveur auprès de Jésus et les aidera dans leur relation avec lui.

Protection maternelle : Beaucoup de gens voient en Marie une mère spirituelle bienveillante qui les protège et les guide dans leur parcours de foi. En se consacrant à elle, ils recherchent sa protection maternelle dans les moments de difficulté et de doute.

Confiance en son intercession : Les croyants croient que Marie a une place spéciale dans le cœur de Dieu et peut intercéder pour eux. En se consacrant à elle, ils espèrent que leurs prières et intentions seront présentées à Dieu par l’intermédiaire de Marie.

Renouvellement spirituel : La consécration à Marie est souvent accompagnée d’un désir de renouveler sa vie spirituelle. Cela peut inclure un engagement plus profond envers la prière, les sacrements et la pratique des vertus chrétiennes.

Offrande de soi : La consécration à Marie implique de donner sa vie à Marie comme un acte de dévouement envers Dieu. C’est une manière de dire “oui” à Dieu tout comme Marie l’a fait, en offrant sa vie pour accomplir la volonté divine.

Appartenance à la famille spirituelle : Se consacrer à Marie peut donner un sentiment d’appartenance à la famille spirituelle chrétienne plus large, en particulier dans les communautés dévotionnelles qui partagent cette pratique.

 

Comment consacrer une personne à Marie ?

La prière personnelle : Avant de commencer le processus de consécration, prenez du temps pour prier et vous connecter spirituellement à Marie. Demandez sa guidance et sa bénédiction pour ce processus.

Choisir une date significative : Choisissez une date spéciale, comme la fête de l’Assomption (15 août) ou l’Immaculée Conception (8 décembre), pour la consécration. Cela peut ajouter une dimension spirituelle supplémentaire à l’événement.

Préparation mentale : Encouragez la personne à réfléchir profondément sur son désir de se consacrer à Marie. Cela peut inclure la méditation sur son lien avec Marie, ses intentions spirituelles et son engagement envers sa foi.

Rituel de consécration : Le jour de la consécration, assistez à la messe ou à une célébration religieuse en l’honneur de Marie. Pendant cette célébration, la personne peut exprimer sa volonté de se consacrer à Marie, en offrant sa vie, ses actions et ses prières.

Lecture de la formule de consécration : Avant la fin de la célébration, la personne peut lire ou réciter une prière spéciale de consécration à Marie. Cette prière devrait exprimer son engagement à suivre l’exemple de Marie et à lui confier sa vie et ses préoccupations.

Consécration et bénédiction : Après avoir lu la prière, la personne peut demander la bénédiction de l’officiant et le soutien de la communauté pour sa décision de consécration.

Porter un signe de dévotion : La personne peut choisir de porter un objet symbolique, comme un médaillon ou un chapelet, pour rappeler sa consécration à Marie.

Engagement continu : Rappelez à la personne que la consécration n’est pas une action unique, mais un engagement continu envers Marie. Encouragez-la à prier régulièrement, à méditer sur la vie de Marie et à chercher à imiter ses vertus.

 

Exemple de prière de consécration

Ô Marie, Mère de grâce et de tendresse,
Aujourd’hui, je me tourne vers toi avec un cœur ouvert et sincère.
Je désire te consacrer ma vie, mes actions et mes prières,
Pour marcher sur le chemin de ton amour et de ta lumière.

En tant que ta fille/fils dévoué(e), je te confie tout ce que je suis,
Mes joies et mes peines, mes rêves et mes soucis.
Inspire-moi à suivre ton exemple de foi et d’humilité,
À embrasser les vertus qui te caractérisent avec simplicité.

Je me place sous ta protection maternelle, ô douce Marie,
Permets-moi de sentir ta présence dans ma vie quotidienne.
Aide-moi à être une source de compassion et de paix,
Comme toi, à dire ‘oui’ à Dieu en toutes circonstances, sans jamais faillir.

Je te demande de m’accompagner dans mes épreuves et mes succès,
D’intercéder pour moi auprès de ton Fils, notre Sauveur Jésus.
En toi, je trouve refuge, réconfort et espérance,
Je te remets ma vie, guidée par ta grâce immense.

Ô Marie, Mère admirable et douce, reçois mon humble consécration,
Garde-moi près de toi, dans l’amour et la dévotion.
Que ta présence maternelle me guide vers la sainteté,
Et que ma vie glorifie Dieu pour l’éternité.

Amen.

Également connue sous le nom de Vierge Marie, est une figure religieuse vénérée dans le christianisme. Elle est considérée comme la mère de Jésus-Christ et joue un rôle important dans la foi catholique et orthodoxe. Elle est souvent représentée dans l’art religieux avec son fils, Jésus, et est vénérée comme une intercesseure et un modèle de vertu pour les croyants.

Médaille miraculeuse Marie

“Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous”

L’apparition de Medjugor

Fait référence aux événements qui auraient débuté en 1981 dans le village de Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine, où six jeunes enfants ont prétendument eu des visions de la Vierge Marie. Ces apparitions sont également connues sous le nom de “Notre-Dame de Medjugorje” ou “Gospa de Medjugorje”.

Selon les témoignages des voyants, la Vierge Marie leur serait apparue et leur aurait délivré des messages pour l’humanité. Ces apparitions auraient lieu quotidiennement au début, puis progressivement, elles sont passées à une apparition mensuelle pour certains des voyants.

Medjugorje est devenu un lieu de pèlerinage majeur pour les catholiques et de nombreux croyants du monde entier viennent visiter le site pour prier et se recueillir.

L’apparition de Fatima

Fait référence aux événements qui se sont produits en 1917 dans le village de Fatima, au Portugal, où trois jeunes enfants, Lucia dos Santos et ses cousins Francisco et Jacinta Marto, ont prétendument eu des apparitions de la Vierge Marie.

Selon les témoignages des enfants, la Vierge Marie leur serait apparue à plusieurs reprises entre le 13 mai et le 13 octobre 1917. Elle aurait délivré des messages aux enfants, les exhortant à prier le rosaire, à se repentir de leurs péchés et à faire des sacrifices pour la conversion des pécheurs et la paix dans le monde.

L’apparition de Fatima a attiré l’attention du monde entier, et le site est devenu un lieu de pèlerinage majeur pour les catholiques. Chaque année, des milliers de pèlerins se rendent à Fatima pour commémorer les apparitions et participer aux célébrations religieuses.

L’Église catholique a reconnu l’authenticité des apparitions de Fatima et a béatifié Francisco et Jacinta Marto en 2000. Lucia dos Santos est décédée en 2005.

Est l’une des huiles saintes utilisées dans les cérémonies de l’Église catholique lors du sacrement du baptême. Il s’agit d’une huile spéciale, bénie par l’évêque lors de la messe chrismale, qui a lieu généralement pendant la semaine sainte.

Le sacrement du baptême est l’un des sacrements d’initiation dans l’Église catholique, et il est administré à ceux qui désirent devenir membres de la communauté chrétienne. Les catéchumènes sont des personnes qui se préparent à recevoir le baptême et qui n’ont pas encore été baptisées dans l’Église catholique (ou toute autre église chrétienne).

Lors de la cérémonie du baptême, l’huile des catéchumènes est utilisée pour marquer le candidat d’une croix sur la poitrine ou le front, en signe de protection et de préparation spirituelle pour le sacrement. Cette huile est considérée comme un symbole de purification, de force et de protection contre le mal.

Après le baptême, les catéchumènes deviennent pleinement membres de l’Église catholique et entrent dans la vie chrétienne en recevant également l’onction du Saint Chrême, une autre huile sainte bénie lors de la messe chrismale, qui symbolise la plénitude de l’Esprit Saint.

L’huile des catéchumènes et l’huile du Saint Chrême sont deux des trois huiles utilisées lors des sacrements de l’Église catholique, la troisième étant l’huile des malades utilisée lors du sacrement de l’onction des malades.

La fabrication de l’huile des catéchumènes implique une bénédiction spéciale par un évêque lors de la messe chrismale, qui a lieu généralement pendant la semaine sainte. C’est donc une procédure qui doit être réalisée par un membre du clergé catholique et ne peut être effectuée de manière autonome.

L’huile des catéchumènes est préparée en mélangeant de l’huile d’olive avec des herbes, des fleurs ou des essences spéciales selon la tradition de l’Église catholique. Cependant, les proportions exactes et les ingrédients spécifiques peuvent varier d’une région à l’autre ou selon les directives de l’évêque.

 

L’huile des malades, également appelée “Sainte Huile des Malades” ou “Huile des Infirme”, est une huile sacrée utilisée dans le sacrement catholique de l’onction des malades. Ce sacrement est administré aux personnes souffrantes, malades ou âgées, afin de leur apporter le réconfort spirituel, la force et la guérison intérieure.

Voici comment l’huile des malades est généralement utilisée dans le sacrement :

  1. Bénédiction : L’huile des malades est bénie lors de la messe chrismale, qui a lieu généralement pendant la Semaine Sainte. L’évêque ou le prêtre consacre cette huile spéciale en la priant et en lui demandant de devenir un instrument de guérison et de consolation pour ceux qui en bénéficieront.
  2. Application : Lors de l’onction des malades, le prêtre applique l’huile sur le front et les mains de la personne malade, tout en prononçant des prières spéciales pour demander à Dieu de soulager la souffrance physique et spirituelle de la personne.

Le sacrement de l’onction des malades est basé sur la lettre de l’apôtre Jacques dans le Nouveau Testament (Jacques 5:14-15) : “Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Église et que les anciens prient pour lui en l’oignant d’huile au nom du Seigneur. La prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné.”

Il est important de noter que l’huile des malades ne garantit pas une guérison physique immédiate, mais plutôt une guérison spirituelle et la grâce de Dieu pour affronter les épreuves et la maladie avec force et sérénité.

La fabrication de l’huile des malades pour un usage liturgique dans le sacrement de l’onction des malades doit être réalisée par un prêtre catholique ou un évêque.

« Esprit du Seigneur, Esprit de Dieu, Père, Fils, Saint-Esprit, Sainte-Trinité, Vierge immaculée, anges, archanges, saints du paradis, descendez sur cette personne.

Fusionnez avec elle, Seigneur, modèlez-la, remplissez-la de vous, usez d’elle, chassez le mal de toutes vos forces, anéantissez-le, détruisez-le pour qu’elle puisse être bien, œuvrer pour le bien ; chassez d’elle les maléfices, les sortilèges, la magie noire, les messes noires, la sorcellerie, les liens, les malédictions, le mauvais œil, l’infestation diabolique, tout ce qui est mal, péché, envie, jalousie, perfidie, la maladie physique, psychique, morale, spirituelle, diabolique.

Que tous ces maux soient brûlés dans l’enfer pour qu’ils ne puissent plus toucher aucune autre créature dans le monde.

J’ordonne et je commande par la force du Dieu Tout-Puissant, au nom de Jésus-Christ Sauveur, par intercession de la Vierge immaculée, avec le pouvoir que l’Église m’a donné, bien que j’en sois indigne, à tous les esprits immondes, à toutes les présences qui l’importunent, de la laisser immédiatement, de la laisser définitivement et d’aller en enfer éternel, enchaînés par l’archange saint Michel, par saint Gabriel, par saint Raphaël, par nos anges gardiens, écrasés sous le talon de la très Sainte Vierge immaculée. Amen. »

GRAND EXORCISME DU RITUEL ROMAIN

Après avoir invoqué le Saint-Esprit, et s’être muni du signe de Croix avec l’eau bénite, on dira les Litanies des Saints:

Litanies des Saints :

Seigneur, ayez pitié de nous
Jésus-Christ, ayez pitié de nous
Seigneur, ayez pitié de nous
Jésus-Christ, écoutez-nous
Jésus-Christ, exaucez-nous
Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Esprit Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Trinité Sainte qui êtes le seul Dieu, ayez pitié de nous
Sainte Marie, priez pour nous
Sainte Mère de Dieu, priez pour nous
Sainte Vierge des vierges, priez pour nous
Saint Michel, priez pour nous
Saint Gabriel, priez pour nous
Saint Raphaël, priez pour nous
Tous les saints Anges et Archanges, priez pour nous
Tous les saints Ordres des Esprits bienheureux, priez pour nous
Saint Jean-Baptiste, priez pour nous
Saint Joseph, priez pour nous
Tous les saints Patriarches et Prophètes, priez pour nous
Saint Pierre, priez pour nous
Saint Paul, priez pour nous
Saint André, priez pour nous
Saint Jacques, priez pour nous
Saint Jean, priez pour nous
Saint Thomas, priez pour nous
Saint Jacques, priez pour nous
Saint Philippe, priez pour nous
Saint Barthélémy, priez pour nous
Saint Matthieu, priez pour nous
Saint Simon, priez pour nous
Saint Jude, priez pour nous
Saint Matthias, priez pour nous
Saint Barnabé, priez pour nous
Saint Luc, priez pour nous
Saint Marc, priez pour nous
Tous les saints Apôtres et Evangélistes, priez pour nous
Tous les saints Disciples du Seigneur, priez pour nous
Tous les saints Innocents, priez pour nous
Saint Etienne, priez pour nous
Saint Laurent, priez pour nous
Saint Vincent, priez pour nous
Saints Fabien et Sébastien, priez pour nous
Saints Jean et Paul, priez pour nous
Saints Côme et Damien, priez pour nous
Saints Gervais et Protais, priez pour nous
Tous les saints Martyrs, priez pour nous
Saint Sylvestre, priez pour nous
Saint Grégoire, priez pour nous
Saint Ambroise, priez pour nous
Saint Augustin, priez pour nous
Saint Jérôme, priez pour nous
Saint Martin, priez pour nous
Saint Nicolas, priez pour nous
Tous les saints Pontifes et Confesseurs, priez pour nous
Tous les saints Docteurs, priez pour nous
Saint Antoine, priez pour nous
Saint Benoît, priez pour nous
Saint Bernard, priez pour nous
Saint Dominique, priez pour nous
Saint François, priez pour nous
Tous les saints Prêtres et Lévites, priez pour nous
Tous les saints Moines et Ermites, priez pour nous
Sainte Marie-Madeleine, priez pour nous
Sainte Agathe, priez pour nous
Sainte Lucie, priez pour nous
Sainte Agnès, priez pour nous
Sainte Cécile, priez pour nous
Sainte Catherine, priez pour nous
Sainte Anastasie, priez pour nous
Toutes les saintes Vierges et Veuves, priez pour nous
Tous les Saints et les Saintes de Dieu, intercédez pour nous
(L’on pourra ajouter)
Pour qu’il vous plaise de délivrer des infestations du démon cette créature rachetée par votre Sang précieux, de grâce écoutez-nous
Pour qu’il vous plaise de libérer votre créature des tourments du démon et de la bénir, de grâce écoutez-nous
Pour qu’il vous plaise de libérer votre créature du pouvoir du démon, de la bénir et de la garder, de grâce écoutez-nous.

Ant. Ne vous souvenez pas, Seigneur, de nos fautes ni de celles de nos pères. Ne nous tenez pas rigueur de nos péchés.

Notre Père.

Notre Père qui es aux cieux,
que ton Nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Le prêtre : Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
L’assistance : Mais délivrez-nous du mal.
Le prêtre : Ne vous souvenez pas, Seigneur, de nos fautes,
ni de celles de nos proches, et ne tirez pas vengeance de nos péchés.

Notre Père qui es aux cieux,
que ton Nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre nous du Mal.
Amen

PSAUME 53

Ô Dieu, par votre nom sauvez-moi * et par votre vérité rendez-moi justice;
Seigneur, exaucez ma prière, * prêtez l’oreille aux paroles de ma bouche.
Car des étrangers se sont élevés contre moi,des puissants en veulent à ma vie; * et ils n’ont pas mis Dieu devant leurs yeux.
Mais voici que Dieu vient à mon secours; * et le Seigneur est mon soutien.
Faites retomber le mal sur mes ennemis; * et dans votre vérité, détruisez-les.
De tout cœur, je vous offrirai des sacrifices; * et je louerai votre Nom, Seigneur, parce qu’il est bon.
Parce que vous m’avez retiré de toute tribulation, * et sur mes ennemis il a jeté un regard de mépris.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit.

V. Sauvez votre serviteur (servante).
R. Mon Dieu, qui espère en vous.
V. Soyez lui, Seigneur, une forteresse inexpugnable.
R. Contre tout ennemi.
V. Que l’ennemi ne l’emporte pas contre lui (elle).
R. Et que le fils d’iniquité ne puisse lui nuire.
V. Envoyez-lui votre aide, Seigneur, depuis votre sanctuaire
R. Et de Sion protégez-le (la).
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que mon cri parvienne jusqu’à vous.

V=prètre R=assistant

PRIONS

O DIEU qui vous plaisez à toujours avoir pitié et à pardonner, recevez la prière que nous vous adressons pour votre serviteur N. (ou votre servante) enserré(e) dans les liens du péché, afin que votre bienveillante compassion le (la) délivre avec bonté. SEIGNEUR Saint, Père Tout-Puissant, Dieu éternel, Père de Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui avez assigné au feu de la géhenne ce tyran fugitif et apostat et envoyé votre Fils unique en ce monde pour qu’il écrase ce fauve rugissant, venez vite à notre secours, hâtez-vous d’arracher à la ruine et au démon de midi l’homme créé à votre image et à votre ressemblance. Envoyez, Seigneur, votre terreur sur la bête qui ravage votre vigne. Donnez confiance à vos serviteurs, pour qu’ils combattent avec un grand le dragon très pernicieux, de crainte qu’il ne méprise ceux qui espèrent en vous et courage ne dise comme Pharaon autrefois: «Je ne connais pas Dieu, et je ne laisse pas partir Israël. » Que votre droite puissante le presse de s’en aller de votre serviteur N. (votre servante) † afin qu’il n’ose retenir captif plus longtemps celui (celle) que vous avez daigné faire à votre image et que vous avez racheté(e) dans votre Fils qui, étant Dieu, vit et règne avec vous en l’unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles. Amen.

JE T’ORDONNE, qui que tu sois, esprit impur, à toi et à tous tes alliés qui assiégez ce serviteur de Dieu, – par les Mystères de l’Incarnation, de la Passion, de la Résurrection et de l’Ascension de Notre-Seigneur Jésus-Christ, par la descente du Saint-Esprit, et le retour de Notre-Seigneur pour le jugement – de me dire ton nom, le jour et l’heure de ta sortie, par quelque signe, et de m’obéir en tout comme ministre de Dieu, malgré mon indignité; et de ne léser en aucune manière cette créature de Dieu, non plus que ceux qui l’entourent ainsi que leurs biens.

Lecture du saint Évangile selon saint Jean (Jn 1, 1-14)

Au COMMENCEMENT était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu. Tout a été fait par lui, et rien de ce qui a été créé ne l’a été sans lui. En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes; et la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l’ont pas reçue. Il y eut un homme envoyé de Dieu dont le nom était Jean. Il vint comme témoin pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous croient par lui. Il n’était pas lui-même la lumière, mais venait rendre témoignage à la lumière. Le Verbe était la vraie lumière qui illumine tout homme venant en ce monde. Il était dans le monde, et le monde a été fait par lui, et le monde ne l’a pas connu. Il est venu chez les siens et les siens ne l’ont pas reçu. Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son Nom. Ceux-ci ne sont nés ni du sang, ni de la volonté de la chair, ni du vouloir de l’homme, mais ils sont nés de Dieu. Et le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, cette gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.

Lecture du saint Évangile selon saint Marc (Mc16, 15-18)

EN CE TEMPS-LA, Jésus dit à ses disciples: «Allez par le monde entier, proclamez l’Évangile à toute créature. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon Nom, ils chasseront les démons, ils parleront des langues nouvelles, ils prendront dans leurs mains des serpents, et s’ils boivent quelque poison mortel, ils n’en éprouveront aucun mal; ils imposeront les mains aux malades et ceux-ci seront guéris. »

Lecture du saint Évangile selon saint Luc (Lc 10, 17-20)

EN CE TEMPS LÀ, les soixante-douze disciples revinrent dans la joie disant à Jésus: « Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton Nom. » Et il leur répondit: «Je voyais Satan tomber du ciel comme l’éclair. Voici, je vous ai donné pouvoir de fouler au pied les serpents et les scorpions et toute la puissance de l’ennemi, et rien ne vous nuira. Pourtant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous soient soumis, réjouissez-vous plutôt de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux. »

Lecture du saint Évangile selon saint Luc (Lc 11, 14-22)

EN CE TEMPS-LA, Jésus chassait un démon et celui-là était muet. Le démon une fois sorti, le muet se mit à parler et les foules étaient dans l’admiration. Mais quelques-uns d’entre eux dirent: « C’est par Beelzéboul le prince des démons qu’il chasse les démons.» Et d’autres pour l’éprouver lui réclamaient un signe venant du ciel. Lui, cependant, connaissant leurs pensées, leur dit: « Tout royaume divisé contre lui-même va à sa ruine, et les maisons tombent l’une sur l’autre. Si donc Satan est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il? puisque vous dites que c’est par Beelzéboul que je chasse les démons. Si c’est par Beelzéboul que je chasse les démons, vos fils, par qui les chassent-ils? c’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. Mais si c’est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, c’est que le Royaume de Dieu est arrivé jusqu’à vous. Quand un homme fort et bien armé garde sa maison, ses biens sont en sécurité. Mais que survienne un plus fort qui l’emporte, il lui arrache toutes ses armes en lesquelles il mettait sa confiance et il partage ses dépouilles. »

V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que mon cri parvienne jusqu’à vous.

PRIONS

SEIGNEUR Tout-Puissant, Verbe de Dieu le Père, Christ Jésus, Dieu et Seigneur de toute créature, qui avez donné à vos Apôtres le pouvoir de fouler aux pieds serpents et scorpions, qui parmi tous les autres préceptes de vos merveilles avez daigné dire: « Démons, fuyez », vous par la force de qui Satan a été précipité comme l’éclair du haut du ciel, c’est avec crainte et tremblement, que je supplie humblement votre Saint Nom: daignez accorder à l’indigne serviteur que je suis, après m’avoir remis toutes mes fautes, une foi constante et la force qui me permette, muni de la puissance de votre saint bras, d’avancer avec confiance et sûreté contre ce cruel démon: par vous Jésus-Christ Seigneur notre Dieu, qui viendrez juger les vivants et les morts et le monde par le feu. Amen.

V. Voici la Croix du Seigneur † fuyez, puissances ennemies.
R. Il a vaincu, le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David.
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que mon cri parvienne jusqu’à vous.

PRIONS

DIEU et Père de Notre-Seigneur Jésus-Christ, j’invoque votre Saint Nom et j’implore en suppliant votre clémence: daignez venir à mon aide contre cet esprit et contre tout esprit impur qui tourmente cette créature qui vous appartient. Par ce même Notre-Seigneur Jésus-Christ votre Fils qui, étant Dieu, vit et règne avec vous en l’unité du Saint-Esprit dans les siècles des siècles. Amen.

PREMIER EXORCISME

JE T’EXORCISE, esprit très impur, toute incursion de l’adversaire, toute présence, toute légion, au Nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ † , sois arraché et chassé de cette créature de Dieu. † II te l’ordonne lui-même Celui qui t’a commandé de plonger du plus haut des cieux dans les abîmes de la terre. Il te l’ordonne lui-même Celui qui a commandé aux vents et aux tempêtes. Obéis donc et crains, Satan, adversaire de la foi, ennemi du genre humain, guide de la mort, voleur de la vie, destructeur de la justice, source des maux, racine des vices, séducteur des hommes, vendeur des nations, fomenteur de haine, origine de la cupidité, cause de la discorde, incitateur des ruses. Que restes-tu et résistes-tu, lorsque tu sais que le Christ Seigneur réduit tes forces à néant? Crains Celui qui fut immolé en Isaac, vendu en Joseph, tué en l’agneau, crucifié en l’homme, puis triompha des enfers. Retire-toi donc au nom du Père † et du Fils † et du Saint-Esprit †. Cède la place à l’Esprit Saint par ce signe † de la Croix de Notre-Seigneur Jésus-Christ qui, étant Dieu, vit et règne avec le Père et le même Esprit dans les siècles des siècles. Amen.

V. Seigneur, écoutez ma prière.
R. Et que mon cri parvienne jusqu’à vous.

DIEU créateur et défenseur du genre humain, qui avez formé l’homme à votre image, regardez votre serviteur N. (votre servante N.) que cherchent à atteindre les ruses de l’esprit impur, que l’antique adversaire, le vieil ennemi de la terre, entoure par son vol d’un horrible effroi, frappant de stupeur l’intelligence humaine qu’il bouleverse de terreur et agite par la crainte d’une tremblante peur. Repoussez, Seigneur, la force du diable, ôtez ses fraudes et ses pièges, que s’enfuie au loin le tentateur impie. Que votre serviteur (votre servante) soit préservé(e) par ce signe † de votre Nom et protégé(e) dans son âme et dans son corps. Remplissez-le † de courage. Donnez-lui † la maîtrise de soi. Affermissez † son cœur. Que disparaissent de son âme les tentations de la puissance adverse. À l’invocation de votre Nom très saint, Seigneur, donnez votre grâce pour que s’enfuie terrifié celui qui jusqu’à ce jour terrifiait, qu’il s’avoue vaincu, et qu’enfin votre serviteur (servante) puisse, le cœur affermi et l’esprit sincère vous offrir l’hommage qu’il vous doit. Par Notre-Seigneur Jésus-Christ votre Fils qui, étant Dieu, vit et règne avec vous en l’unité du Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles. Amen.

 

DEUXIÈME EXORCISME

JE T’ADJURE, vieux serpent, par le Juge des vivants et des morts, par ton Créateur, par le Créateur du monde, par Celui qui a le pouvoir de t’envoyer dans la géhenne, d’avoir à t’éloigner sans tarder, avec crainte et avec l’armée de ta fureur, de ce serviteur de Dieu N. (cette servante N.) qui recourt au sein de l’Église. Je t’adjure à nouveau † non par ma faiblesse, mais par la force de l’Esprit Saint, de te retirer de ce serviteur (cette servante) de Dieu N., que le Dieu Tout-Puissant a fait à son image. Cède donc, cède non pas à moi mais au ministre du Christ. Car la puissance qui te presse, c’est celle de Celui qui, fixé sur la Croix, t’a soumis. Tremble devant son bras qui, après avoir vaincu les gémissements de l’enfer, ramena les âmes à la lumière. Que le corps de l’homme te soit objet de terreur †. Que l’image de Dieu te soit d’effroi †. Ne résiste plus, ne tarde pas davantage à t’éloigner de cet homme, puisqu’il a plu à Dieu d’habiter en l’homme. Et ne crois pas devoir me mépriser parce que tu me sais pécheur. C’est Dieu † qui te le commande. C’est la Majesté du Christ † qui te le commande. Dieu le Père † te le commande. Dieu le Fils † te le commande. Dieu l’Esprit Saint † te le commande. Le mystère de la Croix † te le commande. La foi des saints Apôtres Pierre et Paul † et des autres saints te le commande. Le sang des Martyrs † te le commande. La résistance des Confesseurs † te le commande. La pieuse intercession de tous les Saints et Saintes † te le commande. La force des Mystères de la foi chrétienne † te le commande. Sors donc, transgresseur, sors séducteur, débordant de ruse et de fausseté, ennemi de la vertu, persécuteur des innocents. Cède la place, toi le cruel, cède la place, toi l’impie, cède la place au Christ en qui tu n’as rien trouvé de tes œuvres, qui te dépouilla, qui détruisit ton règne, qui t’ayant vaincu, te lia et brisa tes vases, qui t’a rejeté dans les ténèbres extérieures, où l’effondrement est déjà préparé pour toi et tes ministres. Mais que résistes-tu en ta violence? Que rétorques-tu en ta témérité? Tu es accusé devant le Dieu Tout-Puissant dont tu as transgressé les décrets. Tu es accusé devant son Fils Notre-Seigneur Jésus-Christ que tu as osé tenter et en ta présomption fit crucifier. Tu es accusé devant le genre humain à qui tes persuasions ont inoculé le poison de la mort. Je t’adjure donc, dragon vicieux, au Nom de l’Agneau † immaculé qui marcha sur l’aspic et le basilic, qui piétina le lion et le dragon, de t’éloigner de cet homme †, de t’éloigner de l’Église de Dieu †. Tremble et fuis à l’invocation du Nom du Seigneur devant qui tremblent les enfers, à qui sont soumises les Vertus célestes, les Puissances et les Dominations, que les Chérubins et les Séraphins louent inlassablement en disant: «Saint, Saint, Saint, Seigneur Dieu Sabaoth.» Le Verbe fait chair † te l’ordonne. Jésus le Nazaréen † te l’ordonne, lui qui, alors que tu avais méprisé ses disciples, te commanda de sortir de l’homme, expulsé et terrassé. En sa présence, lorsqu’il te séparait de l’homme, tu n’as pas eu honte de te précipiter dans un troupeau de porcs. Adjuré en son Nom †: va-t’en maintenant de l’homme qu’il a lui-même créé! Il est dur pour toi de vouloir résister †. Il est dur pour toi de regimber à l’aiguillon †. Parce que plus tu tardes à sortir, plus ton supplice augmente, car ce ne sont pas les hommes que tu méprises, mais le Seigneur des vivants et des morts qui viendra les juger ainsi que le monde par le feu. Amen.

V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que mon cri parvienne jusqu’à vous.

PRIONS

DIEU du ciel, Dieu de la terre, Dieu des Anges, Dieu des Archanges, Dieu des Patriarches, Dieu des Prophètes, Dieu des Apôtres, Dieu des Martyrs, Dieu des Confesseurs, Dieu des Vierges, Dieu qui avez le pouvoir de donner la vie après la mort, le repos après le labeur, parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu que vous et qu’il ne peut y avoir de vrai Dieu sinon vous, le Créateur du ciel et de la terre qui êtes le vrai roi et dont le règne n’aura pas de fin, je supplie humblement la Majesté de votre gloire de bien vouloir libérer votre serviteur des esprits immondes. Par le Christ Notre-Seigneur. Amen.

TROISIÈME EXORCISME

JE T’ADJURE donc, tout esprit impur, toute présence, toute incursion de Satan, au Nom de Jésus-Christ † de Nazareth –qui, après le baptême du Jourdain fut conduit au désert et te vainquit sur tes propres terres – de cesser tes attaques contre celui qu’il a formé du limon de la terre en l’honneur de sa gloire. Vois et crains dans cet homme misérable, non l’humaine fragilité mais l’image du Dieu Tout-Puissant. Cède donc à Dieu †, qui en Pharaon et en son armée t’a plongé dans l’abîme par Moïse son serviteur, toi et ta malice. Cède à Dieu † qui, grâce aux cantiques spirituels de son très fidèle serviteur David, t’a mis en fuite et expulsé du roi Saul. Cède à Dieu †, qui en Judas Iscariote le traître t’a condamné. C’est lui, en effet, qui t’atteint de ses coups divins, lui à la vue duquel criant et tremblant avec tes légions tu disais: « Qu’y a-t-il entre nous et toi, Jésus, Fils du Dieu Très-Haut? Es-tu venu pour nous tourmenter avant le temps? » II te pousse dans les flammes éternelles, Celui qui dira aux impies à la fin des temps: «Éloignez-vous de moi, maudits, allez au feu éternel préparé pour le diable et pour ses anges. » C’est bien pour toi en effet, impie, et pour tes anges que seront les vers qui ne meurent jamais. Pour toi et tes anges est préparé un incendie inextinguible, parce que tu es le premier des homicides maudits. Tu es l’auteur de l’inceste, le chef des sacrilèges, le maître des pires actions, le docteur des hérésies, l’inventeur de toute obscénité. Sors donc † impie, sors † criminel, sors avec toute ta ruse, parce que Dieu a voulu faire de l’homme son temple. Mais que tardes-tu ici plus longtemps? Rends hommage au Dieu Père Tout-Puissant † devant qui tout genou fléchit. Cède la place au Seigneur Jésus-Christ †, qui pour l’homme a versé son Sang très sacré. Cède la place à l’Esprit Saint †, qui par son bienheureux Apôtre Pierre t’a publiquement terrassé en Simon le magicien et condamné ta ruse en Ananie et Saphire, lui qui t’a frappé dans le roi Hérode qui ne rendait pas hommage à Dieu, lui qui par son Apôtre Paul t’anéantit dans le mage Elimas par les ténèbres de la cécité, et par lui d’un mot te commandant, t’ordonna de sortir de la pythonisse. Va-t’en donc maintenant †, va-t’en † séducteur. Ta place est au désert. Ton habitation c’est le serpent: humilie-toi et prosterne-toi. Il n’est plus temps d’attendre. Voici, en effet, que le Seigneur Maître est tout proche, le feu brûlera devant lui, le précédera et enflammera ses ennemis alentour. Car si tu as trompé l’homme, tu ne pourras pas te moquer de Dieu. Il t’expulse, Celui aux yeux de qui rien n’est caché. Il te chasse, lui le Maître de l’univers. Il t’exclut Celui qui a préparé la géhenne éternelle pour toi et tes anges. De sa bouche sortira un glaive aigu quand il viendra juger les vivants et les morts et le monde par le feu. Amen.

PRIÈRE APRÈS LA LIBÉRATION

FAITES, Dieu Tout-Puissant, que l’esprit d’iniquité n’ait plus de pouvoir sur votre serviteur N. (votre servante N.), mais qu’il s’enfuie et ne revienne pas. Que sur votre ordre, Seigneur, celui-ci (celle-ci) soit pénétré(e) de la bonté et de la paix de Notre-Seigneur Jésus-Christ, par lequel nous avons été rachetés, en sorte que nous n’ayons plus à redouter aucun mal, parce que le Seigneur est avec nous; lui qui vit et règne avec vous, en l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen. On peut terminer par la prière Notre-Dame Reine des Anges, l’invocation du Précieux Sang de Jésus et l’aspersion de l’eau bénite sur soi, et alentour.

source : wikipedia

«Je te conjure, Satan, ennemi du salut des hommes
Reconnais la justice et la bonté de Dieu le Père,
Qui, par son juste jugement a condamné
Ton orgueil et ton envie ;
Quitte ce serviteur (cette servante) de Dieu
(ici on prononce le nom de la personne)
Le Seigneur l’a fait à son image,
L’a paré de ses dons
Et, par miséricorde, l’a adopté comme son fils (sa fille).
Je te conjure, Satan,
prince de ce monde
Reconnais la puissance et la vertu
de Jésus-Christ, qui t’a vaincu dans le désert,
A triomphé de toi dans le jardin,
Sur la croix, t’a dépouillé,
Et, se relevant du tombeau,
A transporté tes trophées
au royaume de la lumière ;
Retire-toi de cette créature
(ici on prononce le nom de la personne)
En naissant, Il a fait d’elle son frère (sa sœur)
Et en mourant, Il l’a fait(e) sien (sienne),
par son sang.
Je te conjure, Satan,
qui trompes le genre humain
Reconnais l’Esprit de la vérité et de la grâce,
Qui repousse tes embuscades
Et embrouille tes mensonges ;
Va-t’en de cet humain créé par Dieu
(ici on prononce le nom de la personne)
Il l’a marqué du sceau d’en haut ;
Retire-toi de cet homme (de cette femme) :
Dieu, par l’onction spirituelle,
A fait de lui (d’elle) un temple sacré.
Retire-toi donc, Satan !,
Au nom du Père, du Fils
et du Saint Esprit,
Retire-toi par la foi
Et la prière de l’Église ;
Retire-toi par le signe
de la sainte Croix
De notre Seigneur Jésus Christ,
Qui vit et règne pour les siècles des siècles.
Tous répondent : Amen.»

Est une prière catholique traditionnelle dévotionnelle qui consiste en la récitation de séries de prières spécifiques. Il est composé de cinq mystères (ou événements) de la vie de Jésus-Christ et de la Vierge Marie, chacun médité tout en récitant une série de prières.

Les cinq mystères du rosaire sont :

  1. Les mystères joyeux : Annonciation, Visitation, Nativité, Présentation au Temple, Jésus retrouvé au Temple.
  2. Les mystères lumineux (ajoutés par le pape Jean-Paul II) : Baptême de Jésus, Les noces de Cana, Annonce du Royaume de Dieu, Transfiguration, Institution de l’Eucharistie.
  3. Les mystères douloureux : Agonie de Jésus au jardin des Oliviers, Flagellation, Couronnement d’épines, Portement de croix, Crucifixion.
  4. Les mystères glorieux : Résurrection, Ascension, Descente du Saint-Esprit, Assomption de Marie, Couronnement de Marie comme Reine du Ciel et de la Terre.

Pendant la récitation du rosaire, on médite sur ces mystères tout en récitant des prières spécifiques, notamment le “Je vous salue Marie” (Ave Maria) et le “Notre Père” (Pater Noster). Les fidèles utilisent souvent un chapelet pour les aider à compter les prières.

Le rosaire est une pratique populaire parmi les catholiques du monde entier et est considéré comme une prière puissante pour la méditation, la dévotion mariale et la communion avec Dieu. Il est souvent récité individuellement ou en groupe lors de célébrations religieuses spéciales, de pèlerinages et d’occasions spéciales dans l’Église catholique.

 

Eau bénite

L’eau bénite est une eau qui a été bénie par un prêtre ou un membre du clergé dans le cadre d’une cérémonie religieuse. Elle occupe une place importante dans certaines traditions chrétiennes, notamment dans le catholicisme. L’eau bénite est souvent utilisée dans les rituels religieux, les sacrements et les célébrations liturgiques.

Selon la croyance catholique, l’eau bénite est considérée comme étant purificatrice et protectrice. Elle est utilisée pour se signer en entrant dans une église, pour se purifier spirituellement, pour bénir des objets religieux tels que des médailles ou des crucifix, et pour marquer certaines occasions spéciales comme les baptêmes, les mariages et les funérailles.

L’eau bénite symbolise la grâce divine et est censée avoir le pouvoir de repousser les forces du mal et de protéger les fidèles des influences néfastes. Elle est également associée à la purification des péchés et à la préparation spirituelle avant de participer à des rites religieux importants.

 

Crucifix

Le crucifix est un symbole chrétien qui représente la crucifixion de Jésus-Christ, le fondateur du christianisme. Il s’agit d’une croix avec une figure de Jésus cloué, crucifié ou suspendu sur la croix. Le crucifix rappelle le sacrifice de Jésus pour le salut de l’humanité, tel que décrit dans les Évangiles du Nouveau Testament de la Bible.

Le crucifix est un objet de dévotion et de prière pour de nombreux chrétiens, en particulier pour les catholiques. Il est souvent présent dans les églises, les chapelles, les maisons et les lieux de culte chrétiens. Les fidèles utilisent le crucifix pour se recueillir, méditer sur la passion de Jésus et prier.

Le crucifix est également utilisé lors de certaines cérémonies religieuses, comme les funérailles et les processions. Il est considéré comme un symbole de foi, d’amour et de rédemption pour les chrétiens et rappelle le sacrifice suprême de Jésus pour le salut de l’humanité.

 

Encens

L’encens est souvent utilisé dans de nombreuses traditions religieuses et spirituelles pour purifier l’air et éloigner les énergies négatives.

Parmi les types d’encens qui sont parfois utilisés pour chasser le mal, on trouve notamment :

  • Encens de purification : Certains encens sont spécialement conçus pour purifier l’espace des énergies négatives et indésirables. Cet encens est généralement composé d’herbes, de résines ou d’huiles essentielles connues pour leurs propriétés purificatrices. Certaines des herbes couramment utilisées dans l’encens de purification sont la sauge, le romarin, la lavande, le cèdre et le copal.
  • Encens de sauge blanche : La sauge blanche est souvent utilisée dans les rituels de purification et de nettoyage spirituel.
  • Encens de myrrhe : La myrrhe est considérée comme ayant des propriétés protectrices et purificatrices.
  • Encens de benjoin : Le benjoin est réputé pour éloigner les énergies négatives et favoriser la paix.

 

Bougie / cièrge

Les bougies cierges sont souvent utilisées dans des rituels spirituels et des prières pour invoquer la protection et l’aide dans la lutte contre le mal. Elles symbolisent la lumière, la purification et la connexion avec le divin. Les bougies cierges peuvent être utilisées pour créer une ambiance sacrée et apporter une énergie positive lorsqu’on fait face à des énergies négatives ou à des forces maléfiques.

Lorsqu’on allume une bougie cierge dans un contexte de lutte contre le mal, cela peut servir à :

  • Invoquer la protection divine : En allumant la bougie, on peut prier ou méditer pour demander la protection et l’aide des forces divines dans la lutte contre le mal.
  • Renforcer les intentions : La flamme de la bougie représente l’énergie et le pouvoir de la volonté. En laissant brûler la bougie tout en se concentrant sur ses intentions positives, on peut renforcer sa détermination à lutter contre les énergies négatives.
  • Purifier l’espace : La fumée de la bougie cierge en brûlant peut être utilisée pour purifier l’environnement et éliminer les énergies négatives.
  • Renforcer la foi : Pour certaines personnes, allumer une bougie cierge peut être un acte de foi et de dévotion envers leur croyance religieuse, ce qui les aide à rester forts et confiants face aux épreuves.

 

Sel

Le sel est souvent utilisé dans diverses cultures et traditions spirituelles pour ses propriétés purificatrices et protectrices. Dans le contexte de la lutte contre le mal, le sel peut être utilisé de différentes manières :

  • Purification de l’espace : Le sel est souvent saupoudré dans les coins d’une pièce ou autour de la maison pour purifier l’espace des énergies négatives et repousser les forces maléfiques.
  • Protection personnelle : Certaines personnes portent du sel dans une petite pochette ou en mettent dans leur poche ou leur sac pour se protéger des énergies négatives ou des influences maléfiques.
  • Bains de sel : Prendre un bain avec du sel peut être une pratique purificatrice et apaisante qui aide à se débarrasser des énergies négatives accumulées dans le corps et l’esprit.
  • Cercles de sel : Dans certains rituels de protection, on peut créer un cercle de sel autour de soi ou d’un objet sacré pour créer une barrière énergétique qui empêche les influences négatives de pénétrer.

Le sel est considéré comme un élément naturel puissant, capable d’absorber et de dissiper les énergies négatives. Il est important de noter que l’utilisation du sel dans des pratiques spirituelles doit être accompagnée d’intentions positives et de respect envers les croyances et les traditions de chacun.

Le signe de croix

  • Placez votre main droite sur votre front, vos doigts légèrement écartés.
  • Descendez votre main droite jusqu’à votre poitrine, en passant par le milieu de votre torse.
  • Passez votre main droite d’une épaule à l’autre, en faisant une ligne horizontale.
  • Enfin, amenez votre main droite jusqu’à votre épaule gauche pour compléter le signe de croix.

Pendant cette action, prononcez mentalement ou à voix basse les mots “Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.” C’est un geste symbolique utilisé par les chrétiens catholiques et orthodoxes pour se rappeler la Trinité : Dieu le Père, Dieu le Fils (Jésus-Christ) et le Saint-Esprit.

Notre Père qui es aux cieux,
que ton Nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Le prêtre : Et ne nous laissez pas succomber à la tentation.
L’assistance : Mais délivrez-nous du mal.
Le prêtre : Ne vous souvenez pas, Seigneur, de nos fautes,
ni de celles de nos proches, et ne tirez pas vengeance de nos péchés.

Notre Père qui es aux cieux,
que ton Nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre nous du Mal.
Amen

Le 3 décembre 2017, le premier dimanche de l’Avent, une nouvelle traduction du Notre-Père est entrée en vigueur dans toute forme de liturgie :

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen

La version en latin est :

Pater noster qui es in cælis :
sanctificétur Nomen Tuum;
advéniat Regnum Tuum;
fiat volúntas Tua, sicut in cælo, et in terra.
Panem nostrum quotidiánum da nobis hódie;
et dimítte nobis débita nostra,
sicut et nos dimíttimus debitóribus nostris;
et ne nos indúcas in tentatiónem;
sed líbera nos a Malo.

A écouter en chant Grégorien

Je vous salue, Marie pleine de grâces;
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,
le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

Archange Michael

L’archange Michel, également connu sous le nom d’Archange Michael, est l’un des archanges les plus connus et vénérés dans de nombreuses traditions religieuses, notamment dans le christianisme, le judaïsme et l’islam. Il est souvent considéré comme le chef des armées célestes et le protecteur divin contre les forces du mal et des ténèbres. Son nom “Michael” signifie “Qui est comme Dieu”, ce qui exprime sa nature puissante et sa loyauté envers Dieu. Il est souvent représenté avec une épée ou une lance, symbolisant sa capacité à combattre et à vaincre le mal. Les croyants le prient souvent pour demander protection, force et guidance spirituelle dans leur vie quotidienne.

 

Archange Gabriel

L’archange Gabriel est un archange vénéré dans différentes religions, dont le christianisme, le judaïsme et l’islam. Son nom signifie “Force de Dieu” ou “Dieu est ma force”, ce qui reflète sa nature puissante et sa mission divine. Dans le christianisme, il est connu pour avoir annoncé la naissance de Jésus à la Vierge Marie, jouant un rôle essentiel dans l’histoire de l’Incarnation. Dans l’islam, l’archange Gabriel est considéré comme l’ange qui a transmis le Coran au prophète Mahomet.

Gabriel est souvent représenté avec une trompette, symbolisant son rôle de messager divin. Il est également considéré comme l’ange de l’Annonciation et est vénéré pour sa capacité à apporter des messages importants de la part de Dieu aux humains. Les croyants le prient souvent pour demander inspiration, guidance et protection dans leur vie spirituelle et quotidienne.

 

Archange Raphael

L’archange Raphaël est un archange reconnu dans les traditions chrétiennes, juives et islamiques. Son nom signifie “Dieu guérit” ou “Guérisseur de Dieu”, et il est associé à la guérison physique et spirituelle. Dans la tradition chrétienne, Raphaël est mentionné dans le Livre de Tobie de l’Ancien Testament, où il accompagne le jeune Tobie dans un voyage et lui révèle des méthodes de guérison. Il est également considéré comme l’archange protecteur des voyageurs.

Dans l’islam, Raphaël est connu sous le nom d’Israfil et est l’un des quatre archanges importants, chargé de souffler la trompette lors du Jugement Dernier. Dans le judaïsme, Raphaël est vénéré pour son rôle de guérisseur et de guide spirituel.

Les croyants prient souvent l’archange Raphaël pour demander guérison et protection contre les maladies, ainsi que pour obtenir des conseils et des bénédictions dans les domaines de la santé et du bien-être. Il est considéré comme un guide bienveillant et compatissant pour ceux qui cherchent la guérison et la paix intérieure.

 

Archange Uriel

L’archange Uriel est un archange reconnu dans certaines traditions religieuses et ésotériques. Son nom signifie “Feu de Dieu” ou “Lumière de Dieu”, et il est souvent associé à la sagesse, à l’éclairage spirituel et à la guidance divine. Dans la tradition chrétienne, Uriel est vénéré comme un archange de la repentance et de la miséricorde.

Il est important de noter que l’archange Uriel n’est pas mentionné dans la Bible canonique, mais il est présent dans certains écrits apocryphes et dans des textes ésotériques. Dans ces sources, Uriel est décrit comme un archange qui apporte la connaissance et la sagesse, éclairant le chemin des humains dans leur quête spirituelle.

Certaines personnes prient l’archange Uriel pour obtenir des conseils et de la sagesse, ainsi que pour recevoir des révélations spirituelles. Il est considéré comme un guide céleste qui peut aider les individus à prendre des décisions éclairées et à trouver la paix intérieure.

 

Archange Jophiel

L’archange Jophiel, également connu sous le nom de “Beauté de Dieu” ou “Splendeur de Dieu”, est un archange souvent associé à l’illumination spirituelle et à l’inspiration artistique. Dans certaines traditions ésotériques et religieuses, Jophiel est considéré comme l’ange de la beauté, apportant l’éclat divin dans la vie des individus.

Jophiel est généralement représenté comme un archange féminin, portant une aura lumineuse et portant des fleurs ou des symboles de beauté. Elle est vénérée pour sa capacité à éclairer les esprits, à dissiper les pensées négatives et à inspirer la créativité.

Les gens prient souvent l’archange Jophiel pour obtenir de l’inspiration, pour élever leur conscience et pour attirer davantage de beauté et d’harmonie dans leur vie. Elle est également sollicitée pour aider à purifier les pensées et les émotions, favorisant ainsi une perspective positive et éclairée.

 

Archange Chamuel

L’archange Chamuel, également connu sous le nom de “Celui qui voit Dieu” ou “Amour Divin”, est un archange associé à l’amour inconditionnel, à la compassion et à l’harmonie. Chamuel est considéré comme un archange bienveillant qui aide les individus à trouver l’amour, à guérir les relations et à créer l’unité et la paix.

On dit que Chamuel travaille pour répandre l’amour et l’harmonie dans le monde, aidant les gens à cultiver des relations saines et aimantes avec les autres et avec eux-mêmes. Il est souvent invoqué pour aider à guérir les blessures émotionnelles, à pardonner et à se libérer des sentiments négatifs.

Chamuel est souvent représenté comme un archange aux ailes roses, portant une aura d’amour et de compassion. Les gens prient souvent l’archange Chamuel pour obtenir de l’aide dans leurs relations amoureuses, familiales et sociales, ainsi que pour trouver un sentiment de paix intérieure et de connexion spirituelle.

 

Archange Zadkiel

L’archange Zadkiel, également connu sous le nom de “Juste de Dieu” ou “Miséricorde Divine”, est un archange associé à la compassion, à la miséricorde et au pardon. Zadkiel est considéré comme un archange bienveillant qui aide les individus à se libérer du fardeau du péché, à trouver la rédemption et à recevoir la grâce divine.

On dit que Zadkiel travaille pour aider les gens à pardonner et à se libérer du ressentiment et des regrets du passé. Il est souvent invoqué pour guider les individus sur le chemin de la paix intérieure et de la réconciliation avec eux-mêmes et les autres. Il est également considéré comme un archange de la transformation spirituelle et de l’illumination.

Zadkiel est souvent représenté comme un archange aux ailes violettes, portant une énergie de sagesse et de compassion. Les gens prient souvent l’archange Zadkiel pour obtenir de l’aide dans le processus de pardon, pour guérir les relations brisées et pour trouver la grâce divine dans leur vie.

 

Archange Metatron

L’archange Métatron est un archange puissant associé à l’énergie de la sagesse et de la connaissance. Son nom signifie “tron du milieu” ou “tron de la justice” et il est souvent considéré comme l’ange le plus proche de la présence divine.

Métatron est connu pour être le gardien des dossiers akashiques, qui sont les archives de toutes les pensées, actions et émotions de chaque individu depuis la création de l’univers. Il est également considéré comme l’ange de la vie, car on dit qu’il a conduit le prophète Énoch dans le ciel pour devenir un ange après sa mort.

En tant qu’archange de la sagesse et de la connaissance, Métatron est souvent invoqué pour aider les individus à trouver la clarté mentale, à accéder à leur sagesse intérieure et à développer leur intuition. On dit qu’il est un guide céleste pour ceux qui cherchent la vérité et la compréhension spirituelle.

Métatron est souvent représenté avec une géométrie sacrée et des symboles sacrés, tels que le cube de Métatron, qui est considéré comme un symbole de la perfection divine et de l’harmonie universelle.

 

Archange Sandalphon

L’archange Sandalphon est un archange souvent associé à la musique, à la communication et à la connexion avec le divin. Son nom signifie “frère” et il est considéré comme l’archange qui relie la Terre au Ciel, servant de canal entre l’humanité et le royaume céleste.

On dit que Sandalphon était autrefois un prophète biblique nommé Élie avant de devenir un archange. Il est souvent représenté avec une harpe, symbole de la musique et de la communication spirituelle.

L’archange Sandalphon est considéré comme un intercesseur puissant pour ceux qui cherchent à améliorer leur communication avec le divin. On dit qu’il écoute les prières des êtres humains et les transmet au royaume céleste pour qu’elles soient entendues et répondues. Il est souvent invoqué pour aider à renforcer les liens avec le divin, à développer la clairaudience et à favoriser une communication spirituelle plus profonde.

Sandalphon est également associé à la protection des enfants et des âmes en transition vers l’au-delà. On dit qu’il accompagne les âmes lors de leur passage de la vie terrestre vers le royaume céleste, offrant amour et soutien pendant cette période de transition.

 

Archange Haniel

L’archange Haniel est souvent associé à l’énergie lunaire, à la féminité et à l’intuition. Son nom signifie “grâce de Dieu” ou “joie de Dieu”. Il est considéré comme l’archange de l’amour et de la compassion, et on dit qu’il aide à renforcer les liens affectifs et à guider les relations harmonieuses.

Haniel est également considéré comme l’archange de l’intuition et de la clairvoyance. On dit qu’il aide à développer la capacité de percevoir les messages divins et à accéder à des connaissances spirituelles plus profondes. Il est souvent invoqué pour accroître la sagesse intérieure et la guidance spirituelle.

L’archange Haniel est souvent représenté avec des couleurs douces et des symboles lunaires, tels que la lune ou des étoiles. Il est considéré comme un soutien aimant dans les moments de changement, d’émotions fortes et de guérison émotionnelle.

 

Archange Raziel

L’archange Raziel est connu comme le gardien des secrets divins et des mystères de l’univers. Son nom signifie “Secret de Dieu” ou “Connaissance de Dieu”. On dit qu’il détient une sagesse et une compréhension profondes de la création et qu’il est capable de révéler des connaissances ésotériques aux humains.

Raziel est souvent représenté comme un archange sage, tenant un livre ou un parchemin qui contient les enseignements sacrés et les mystères divins. Il est considéré comme l’archange de la connaissance spirituelle et de l’illumination, et on dit qu’il peut aider ceux qui cherchent la vérité et la sagesse intérieure.

Les personnes qui font appel à l’archange Raziel peuvent chercher à développer leur intuition, leur compréhension de la vie spirituelle, ou à découvrir des aspects cachés de leur existence. On dit qu’il peut aider à débloquer la créativité, à élargir la conscience et à obtenir des réponses à des questions profondes.

 

Archange Jeremiel

L’archange Jeremiel est moins connu que certains autres archanges, mais il occupe néanmoins une place importante dans certaines traditions spirituelles. Son nom signifie “Miséricorde de Dieu” ou “Dieu élève”. On le considère souvent comme l’archange du jugement et de la clairvoyance.

Selon certaines croyances, Jeremiel est chargé de surveiller et d’enregistrer les actions et les choix des individus tout au long de leur vie. Il est souvent décrit comme un archange compatissant qui offre son aide et sa guidance pour que les âmes puissent évoluer spirituellement.

On dit que Jeremiel peut aider à interpréter les rêves et à donner des aperçus sur les leçons spirituelles que nous pouvons tirer de nos expériences de vie. Il est également associé à la compréhension karmique et au processus de réincarnation.

 

Archange Raguel

L’archange Raguel est l’un des archanges moins connus et fait partie de certaines traditions religieuses et spirituelles. Son nom signifie “Ami de Dieu” ou “Ami de Dieu bienveillant”. Bien que sa présence ne soit pas aussi largement reconnue que celle des archanges plus célèbres, il occupe néanmoins une place importante dans certaines croyances.

Raguel est souvent considéré comme l’archange de l’harmonie, de l’équité et de la justice. On dit qu’il agit comme un médiateur et un pacificateur dans les conflits et les désaccords. Il aide à résoudre les différends et à rétablir l’harmonie entre les individus et les groupes.

Certains croyants font appel à Raguel pour obtenir de l’aide dans les situations sociales, notamment pour renforcer les liens d’amitié et pour améliorer les relations interpersonnelles. On dit également qu’il intervient dans les situations où des injustices ont été commises afin de restaurer l’équité et la justice.

 

Archange Ariel

L’archange Ariel, également connu sous le nom d’Uriel ou d’Israfil, est un archange moins mentionné dans certaines traditions religieuses. Son nom signifie “Lion de Dieu” ou “Feu de Dieu”. Selon certaines croyances, Ariel est l’archange associé à la nature, à la protection de l’environnement et à la préservation de la Terre.

Dans certaines croyances ésotériques, Ariel est considéré comme un gardien de la nature et un protecteur des animaux et des plantes. On dit qu’il est en charge de la guérison de la Terre et qu’il est lié aux éléments naturels tels que l’eau, la terre, l’air et le feu.

Certains croyants font appel à Ariel pour obtenir de l’aide dans des questions liées à l’environnement, à la conservation de la nature et à la protection des espèces animales en voie de disparition. Il est vu comme un guide spirituel pour ceux qui cherchent à vivre en harmonie avec la nature et à respecter l’équilibre écologique de la Terre.

 

Archange Haniel

L’archange Haniel, également connu sous le nom de Hanael ou Anael, est un archange souvent associé à la beauté, à l’amour et à la grâce. Son nom signifie “Gloire de Dieu” ou “Grâce de Dieu”. Dans certaines traditions religieuses et ésotériques, Haniel est considéré comme l’archange des émotions, de l’intuition et de la féminité sacrée.

On dit que Haniel apporte une énergie douce et aimante, favorisant l’harmonie et l’équilibre émotionnel. Il est souvent invoqué pour obtenir de l’aide dans les questions liées à l’amour, aux relations, à la guérison émotionnelle et à l’expression créative.

Certains croyants prient ou font appel à Haniel pour recevoir des conseils intuitifs, pour renforcer leur connexion spirituelle ou pour développer leur sensibilité émotionnelle. Il est également vu comme un protecteur des femmes, des artistes et des personnes travaillant dans les domaines créatifs.

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit,
est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort,
a été enseveli, est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit-Saint,
à la sainte Eglise catholique
à la communion des saints,
à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair,
à la vie éternelle,
Amen.

Archange Saint Michel, défendez-nous dans le combat ; soyez notre protecteur contre les méchancetés et les embûches du démon. Que Dieu lui commande, nous vous en supplions, et vous, prince de la Milice céleste, par le pouvoir divin qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes. Amen.

En Français

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit.
Comme il était au commencement, maintenant et toujours,
Et dans les siècles des siècles.
Amen.

En Latin

Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto.
Sicut erat in principio,
et nunc et semper,
et in saecula saeculorum.
Amen.

Prière chantée

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints,
à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen

Livre de l’Exode 20, 1-18 : dans la Bible et la foi chrétienne, l’Exode désigne la libération des tribus israélites de l’esclavage d’Egypte et le don de la Loi au Sinaï.

Et Dieu prononça toutes les paroles que voici : « Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage.

Tu n’auras pas d’autres dieux que moi.

Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux par-dessous la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces images, pour leur rendre un culte. Car moi, le Seigneur ton Dieu, je suis un Dieu jaloux : chez ceux qui me haïssent, je punis la faute des pères sur les fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération ; mais ceux qui m’aiment et observent mes commandements, je leur garde ma fidélité jusqu’à la millième génération.

Tu n’invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu pour le mal, car le Seigneur ne laissera pas impuni celui qui invoque son nom pour le mal.

Tu feras du sabbat un mémorial, un jour sacré. Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ; mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l’immigré qui réside dans ta ville. Car en six jours le Seigneur a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, mais il s’est reposé le septième jour. C’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat et l’a consacré.

Honore ton père et ta mère, afin d’avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.

Tu ne commettras pas de meurtre.

Tu ne commettras pas d’adultère.

Tu ne commettras pas de vol.

Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient. »

Positionner des gardiens en cercle et leurs demander de protéger ce qui se trouve dans le cercle (activité pro, famille, santé…)

Conseil de la vierge Marie à Medjugorje

Dire vos prières

  • Réciter au minimum sept fois le “Notre Père”, le “Je vous salue Marie”, le “Gloire au Père” et un Credo
  • La longueur de la prière est importante

Prière du Jour (PDF)

Prière du Jour (ODT)

Libération d’une habitation des esprits nuisibles

(canalisation de Sabine auprès du père Amorth)

“Aujourd’hui, je protège ma maison de toutes les entités néfastes, cette maison devient uniquement amour et par cette protection j’active ce bouclier sur moi, les animaux et les habitants de la maison”

1x par jour pendant un mois en dessinant à chaque récitation l’étoile de Salomon avec son doigt en regardant le dessus de la maison.

etoile salomon

 

Attention : Plus vous êtes dans la “lumière”, plus cela déplaît au mal, et plus celui-ci vous percevra comme un ennemi à terrasser…

LES RÉGLES GÉNÉRALES du manuel ancien du rituel en latin

  • Le possédé doit tenir le crucifix entre ses mains ou l’avoir en vue, ainsi que les reliques des saints (enveloppées dans un linge) posées sur la poitrine ou la tête.

 

  • Le possédé doit se tourner vers Dieu avec une foi extrême, faire preuve d’humilité et implorer le salut de Dieu.

 

  • Interroger le possédé sur ce qu’il perçoit dans son esprit et dans son corps peut être une approche utilisée lors d’un exorcisme pour tenter de repérer les paroles ou les influences qui perturbent le démon. En posant des questions ciblées, l’exorciste peut chercher à comprendre les sensations, les émotions, les pensées ou les visions que le possédé ressent ou observe.L’objectif est d’identifier les éléments spécifiques qui semblent déclencher ou intensifier la possession afin de mieux comprendre l’origine du problème. Cela peut permettre à l’exorciste de comprendre les raisons de la possession et de déterminer si des paroles ou des événements passés ont joué un rôle dans l’affliction du possédé. Ensuite, l’exorciste peut chercher à intensifier les paroles et les actions qui contribuent à amenuiser l’influence des démons.

 

  • Déceler les artifices et ruses des démons, tels que le mensonge incessant, la simulation de souffrance de la victime, l’endormissement du possédé, les fausses maladies ou encore la dissimulation du démon pour donner l’apparence d’une fausse délivrance, constitue une part importante de l’exorcisme. Certains possédés désignent une atteinte par un maléfice, et communiques le nom du responsable et les solutions de libération. Les démons laissent des moments de pause au possédé pour entretenir la confusion.Les solutions proposées pour la libération incluent la prière et le jeûne, qui sont des pratiques spirituelles traditionnellement associées à l’exorcisme et à la recherche de protection contre les forces maléfiques.

 

  • L’exorcisme doit de préférence être réalisé à l’église ou dans un lieu religieux, sauf dans le cas de maladies où l’exorcisme peut être effectué à domicile, en veillant toujours à se tenir éloigné de la foule.

 

  • Demandez au possédé de prier pour son âme et de jeûner si possible, de recevoir la confession et la communion.

 

  • Il est important de ne pas poser l’Eucharistie sur le possédé afin d’éviter toute irrévérence.

 

  • L’exorciste ne doit pas parler trop, il doit centrer ses questions sur l’essentiel. Son rôle est d’imposer le silence au démon, sauf pour répondre aux questions posées, et il ne doit pas croire les affirmations du démon s’il prétend être un ange, un saint, un proche, ou toute autre entité.

 

  • Posez les questions suivantes au possédé : Qui es-tu ? Es-tu seul ou êtes-vous plusieurs ? Combien êtes-vous rentrés dans la personne ? Pourquoi posséder cette personne ?

 

  • Il est important d’ignorer toute réaction déplacée du possédé: Lors d’un exorcisme ou lors de toute interaction avec une personne possédée ou présumée possédée, il est essentiel de garder son sang-froid et de ne pas réagir de manière excessive aux réponses ou aux comportements inhabituels du possédé. Les réactions déplacées peuvent être des tentatives du démon ou de la personne concernée pour perturber ou détourner l’attention de l’exorciste.

 

  • Lors d’un exorcisme, il est généralement conseillé que l’assistance ne parle pas directement au possédé. Cette mesure de prudence vise à éviter toute interférence ou confusion pendant le processus d’exorcisme. Les démons peuvent tenter de semer le doute, de provoquer des distractions ou de manipuler les personnes présentes, d’où la nécessité pour l’assistance de rester en retrait et de se concentrer sur leur rôle de soutien spirituel ou de prière sans entrer en contact direct avec la personne possédée.

 

  • Dans le cas d’apparition d’une enflure ou d’un gonflement sur le corps du possédé, l’exorciste doit faire le signe de croix et asperger l’endroit d’eau bénite.

 

  • Les exorcismes doivent être lus avec conviction, humilité et force de foi.

 

  • Utiliser des écritures saintes pendant l’exorcisme

 

  • Demander au démon s’il est entré dans le corps par la magie, les maléfices ou par le biais d’un aliment maléfique (et dans ce cas, procéder à une tentative de faire vomir. S’il s’agit d’articles externes, obliger le démon à indiquer leurs emplacements pour ensuite les brûler.

 

  • Demander au démon de révéler à l’exorciste toutes les tentations auxquelles est soumis le possédé.

Checklist avant de pratiquer l’exorcisme

  • Avoir mémorisé les règles générales du manuel ancien du rituel.
  • Point de départ, cause initiale (si malédiction : depuis quand, cause, rencontre, vengeance…)
  • Se trouver dans un lieu saint, ou à défaut chez l’habitant avec ses proches.
  • Donner les instructions aux assistants : pas de communication avec le mal, obéissance aux ordres de l’exorciste. Prévoir un assistant traducteur, dans le cas ou le possédé parle une autre langue à cause du démon.
  • Dans la pièce : crucifix, cierge béni allumé, étole violette pour l’exorciste et prévoir de l’entourer autour du cou de l’exorcisé.
  • Purification de la pièce à la sauge, utilisation d’encens de Jérusalem.
  • Aspersion d’eau bénite aux quatre coins de la pièce, sur les assistants et sur l’exorciste.
  • Prévoir la journée, un exorcisme peut durer dans le temps
  • Possibilité de se faire assister par un médium en séance préalable pour déterminer la date de l’infestation, le type …

Avertissements danger exorcisme

L’avertissement concernant le danger de l’exorcisme est essentiel pour informer les gens des risques associés à cette pratique religieuse. L’exorcisme est une cérémonie religieuse qui vise à expulser les esprits maléfiques ou les démons d’une personne, selon les croyances de certaines religions, y compris la tradition catholique.

Voici quelques points importants à prendre en compte concernant l’exorcisme et les avertissements de danger :

  • Non-professionnels : L’exorcisme doit être effectué par des prêtres ou des membres du clergé spécialement formés et autorisés par l’Église. Les personnes non qualifiées qui tentent de pratiquer des exorcismes peuvent causer des dommages physiques ou psychologiques graves à la personne concernée.
  • Problèmes de santé mentale : Parfois, les symptômes de possession présumée peuvent être liés à des problèmes de santé mentale ou de troubles psychologiques sous-jacents. L’exorcisme n’est pas une solution appropriée pour ces problèmes et peut entraîner une détérioration de la santé mentale de la personne.
  • Abus potentiel : L’exorcisme mal conduit peut être utilisé pour exercer un pouvoir et un contrôle abusifs sur des personnes vulnérables. Cela peut entraîner des conséquences préjudiciables sur le plan émotionnel, physique et spirituel.
  • Croyances culturelles : Dans certaines cultures, les pratiques d’exorcisme peuvent être influencées par des croyances et des rituels traditionnels. Il est important de faire la distinction entre les pratiques religieuses formelles supervisées par une autorité ecclésiastique et les pratiques folkloriques ou ésotériques moins structurées.
  • Respect des droits de la personne : Toute pratique d’exorcisme doit respecter les droits et la dignité de la personne concernée, et le consentement éclairé doit être obtenu avant toute intervention spirituelle.
  • L’exorciste ne sortira jamais indemne après un exorcisme, il devra faire face à des blessures invisibles.

Il est essentiel de consulter des professionnels de la santé et des membres du clergé qualifiés en cas de besoin d’assistance spirituelle ou de croyance en la possession démoniaque. La sécurité et le bien-être de la personne doivent être la priorité lors de tout rituel ou cérémonie religieuse, y compris l’exorcisme.

 

Plus un exorcisme est effectué tôt, plus il est facile de chasser le démon.

 

Il a été rapporté que des exorcismes effectués à distance ont été signalés comme ayant réussi.

 

Une personne consciente cligne normalement des yeux, contrairement à une personne en état de possession.

 

Début de l’Exorcisme

6 étapes et pièges à éviter

  • Ressentir la présence du démon dans la pièce (invisible, muette, présente partout, sans genre. Englobe tout. Elle frappe au coeur et à l’esprit. Être calme et confiant
  • Débusquer le démon (parvenir à révéler son nom) : le dialogue se fait avec la voix du possédé, qui nie être la personne possédée et reste vague dans ses réponses. Il cherche à tromper l’exorciseur en lui faisant croire qu’il est du bon côté. Plus le diable perd du terrain, plus il devient violent.
  • Point de rupture : le diable se révèle, provoquant une réaction du possédé sous forme de vomissements, de mouvements agités, de hurlements et de bave. Le Diable attaque l’exorciste physiquement et spirituellement, ciblant le corps et l’âme. On observe un changement de voix (modification du timbre, des accents et une voix dépourvue de sentiments).
  • Imposition de l’autorité de l’exorciste, suivi d’une demande de silence.
  • L’exorciste est en première ligne et doit avoir une croyance totale, et poser les questions
  • L’expulsion (sensation de délivrance et de joie pour le possédé)

Odeur nauséabonde pendant l’exorcisme, sensation d’angoisse.

Les leviers de Satan pour corrompre l’humain : l’argent, le pouvoi et le sexe

1- Installer la personne possédée

La présence du démon est souvent perceptible dans l’atmosphère.

  • Faire asseoir la personne possédée.
  • Les assistants maintiennent les bras et les jambes de la personne possédée (le possédé peut baver, avoir la tête qui penche vers l’arrière, hurler, être rigide, parler une autre langue, insulter). Idéalement les assistants seront de la famille.
  • L’exorciste fait le signe de croix sur le front et les sens de la personne : les yeux, les oreilles, les narines, la bouche et la gorge, puis pose la main sur sa tête (en faisant attention aux réactions).
  • Tenter de faire tenir le crucifix entre les mains de la personne possédée.
  • Prières grand exorcisme
  • Entourer l’étole autour du cou de la personne possédée.
  • Aspersion d’eau bénite.

Acte de contrition : “Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.”

2- Poser des questions (dés le début de l’exorcisme)

 

Attention, le diable  a tendance à se dissimuler, il faut être prudent, rusé pour le débusquer.

Le diable agira au moment ou le possédé sera le plus faible (même des mois après)

L’exorciste pose des questions et non le contraire

 

Questions principales (être centré sur les questions, ne pas se laisser distraire) :

  • Au nom de Dieu dis moi qui tu-es ?
  • Dis-moi d’où tu viens, au nom de Dieu.
  • Es-tu seul ou à plusieurs ? combien ?
  • Pourquoi es-tu entré dans ce corps ? as-tu envahi seulement ce corps ou également ceux de la famille ?
  • Quand es-tu entré ?
  • De quelle manière as-tu pénétré ici ? (Si cela est dû à l’absorption de substances nocives, inciter à provoquer des vomissements.) Si cela concerne des objets externes, demander au démon de révéler leur emplacement (afin de les détruire par la suite, par exemple en les brûlant).
  • Quels sont les desseins que tu t’es fixés avec cette personne ?
  • Quand sortiras-tu ?

Attention, le diable peut-être menteur !

Il peut se présenter comme étant Jésus, Marie, un ange gardien …

Plus le diable est silencieux depuis longtemps, plus il est enraciné dans le corps occupé.

En cas de pacte avec le diable, vous pouvez récupérer votre âme, mais souvent le diable va condamner votre corps physique… (maladie, accident…)

Nommer le pape ou sainte Gemma Galgani est une manière puissante de lutter contre le démon

 

Pour faire taire le démon :

Moi, serviteur du Christ, je te conjure, quelle que soit ton identité, et je te commande au nom du mystère de l’Incarnation, de la Passion et de la Résurrection de Jésus-Christ, par son Ascension au ciel, par sa venue devant le Juge universel, de demeurer tranquille, de ne pas tourmenter ni cette créature de Dieu, ni ses proches, ni leurs biens, et d’obéir en tout à ce que je te commande.

——

Une personne peut ne pas être possédée, mais simplement avoir été victime d’un maléfice, par exemple causé par une influence négative (vexations, attaques, bousculements) ou des manifestations dans des lieux (maison qui craque, bruits, lumières s’éteignant/allumant, défaillance électronique…).

Consulter l’historique de la maison et de ses anciens occupants pour détecter s’il y a eu des séances de spiritisme, sataniques, ou si la maison est construite sur un ancien cimetière.

 

Pendant l’exorcisme, un froid glacial peut être ressenti. Le démon peut fixer l’exorciseur, et sa présence est décelable.

 

Il est rare qu’une personne soit possédée par un seul démon.

 

Un moment de “répit” est accordé à l’individu possédé par le démon pour donner l’apparence de la libération. (rapport possible avec le cycle des 28 jours des Warren ?)

Privilégier la prière et le jeûne

Il est préférable de penser que Dieu et Marie sont présents en nous et communiquent à travers nous et “non d’écouter” (risque de confusion)

  • Toute question est formulée avec : dis moi, au nom du christ xxxxxxx
  • Qui es-tu ? Es-tu seul ou êtes-vous plusieurs ? Combien êtes-vous rentrés dans la personne ? Pourquoi posséder cette personne ?
  • Demander au démon s’il est entré dans le corps par la magie, les maléfices ou par le biais d’un aliment maléfique (et dans ce cas, procéder à une tentative de faire vomir. S’il s’agit d’articles externes, obliger le démon à indiquer leurs emplacements pour ensuite les brûler.
  • Demander au possédé le jour et l’heure de délivrance (au nom du Christ)
  • Seul l’exorciseur est autorisé à poser des questions

 

Phénomènes visibles pendant l’exorcisme

  • Sensation de froid glacial
  • Sensation d’être observé
  • Injures du possédé
  • Le corps physique du possédé est raide, la tête en arrière, de la bave coule, les yeux semblent sortir des orbites, et parfois il y a même des phénomènes de lévitation…
  • Changement de langue
  • Plusieurs personnalités

3- Après l’exorcisme

  • Lors d’une délivrance, le possédé se met souvent à hurler à pleins poumons pour expulser le démon, ou à vomir.
  • Après la délivrance, inciter le possédé à se conformer aux lois divines (éviter les péchés) pour ne pas tenter les démons de revenir.
  • Il est essentiel de surveiller attentivement les répercussions du diable sur les proches, notamment en ce qui concerne d’éventuelles vengeances.

4- Phénomènes dans l’habitation

  • Phénomènes électriques tels que des lampes qui explosent ou scintillent, des appareils qui tombent en panne…
  • Bruits de pas, grincements, porte qui s’ouvre ou se ferme.
  • Robinet de gaz ouvert …
  • maison qui repousse les habitants ou les enfermes
  • Être observé

Souvent, le passé des lieux est responsable (séances de spiritisme, ancien habitant mage, terrain ayant été un cimetière, crime …). toujours rechercher un objet possible des manifestations

 

 

5- Ensorcellement

Si un objet est ensorcelé, il convient de le brûler et de jeter ses cendres dans une rivière.

 

Exemple 1 : Mariage non souhaité par la belle-mère.

Un couple veut se marier, se rend à l’église, se marie, mais depuis lors, il est en conflit permanent : la belle-mère a jeté un sort sur la robe de mariée. La robe doit être brûlée et les cendres jetées dans l’eau d’une rivière. Tant que la belle mère sera vivante, elle pourra avoir un impact négatif.

Exemple 2 : Pacte avec Satan en vue d’obtenir quelque chose.

Une femme demande à Satan de l’aider à atteindre ses objectifs professionnels lors d’une séance de spiritisme en échange de vendre son âme au diable. Elle accepte et Satan également. Quelques mois plus tard, elle atteint le sommet de sa carrière.

Satan est présent au quotidien dans sa vie, notamment sur son lieu de travail, en lançant des attaques furieuses de haine et de colère. Elle demande un exorcisme. Le prêtre demande  de prier: “Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous” , et un exorcisme par semaine est réalisé.

Le prêtre recommande à la femme de s’éloigner des personnes néfastes. Une promotion est proposée à cette femme et sur les conseils du prêtre, elle refuse et se retrouve licenciée 6 mois plus tard, et peu de temps après, elle est libérée de Satan et retrouve un travail.

 

 

6- MEDJUGORJE (lieu d’exorcisme puissant)

    Lieu en Bosnie-Herzégovine qui est associé à des apparitions de la Vierge Marie. Depuis 1981, six jeunes habitants de Medjugorje ont signalé des rencontres régulières avec la Vierge Marie, accompagnées de messages et d’appels à la prière, à la conversion et à la paix. Ces événements ont attiré l’attention de pèlerins et de croyants du monde entier.

     

    En cas de difficultés, implorer la Sainte Vierge !

    Vidéo parlant d’exorcisme

    Coordonnées des exorcistes par Diocèse

    Service diocésain de l’exorcisme [Agen]

    05 53 66 10 23 / communication.adj@diocese47.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Aire et Dax]

    07 48 15 84 54

    Service diocésain de l’exorcisme [Aix]

    07 83 64 98 69

    Service diocésain de l’exorcisme [Ajaccio]

    04 95 55 42 55 – 06 51 76 78 51 / p.francoisdominique@laposte.net

    Service diocésain de l’exorcisme [Albi]

    06 30 82 84 07

    Service diocésain de l’exorcisme [Amiens]

    03 22 71 46 00

    Service diocésain de l’exorcisme [Angers]

    exorcisteangers@diocese49.org

    Service diocésain de l’exorcisme [Angoulême et La Rochelle]

    05 45 92 74 87

    Service diocésain de l’exorcisme [Annecy]

    04 50 52 37 00

    Service diocésain de l’exorcisme [Arras]

    03 66 98 00 42 / st-irenee@arras.catholique.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Auch]

    05 62 61 91 51

    Service diocésain de l’exorcisme [Autun]

    03 85 86 97 30 07 86 26 99 42

    Service diocésain de l’exorcisme [Avignon]

    04 90 27 26 00

    Service diocésain de l’exorcisme [Bayeux]

    07 82 84 29 80 / accueil.ste.therese@bayeuxlisieux.catholique.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Bayonne]

    06 68 21 67 33 / bernard.jl.fort@aquitania.org

    Service diocésain de l’exorcisme [Beauvais]

    03 44 06 28 25

    Service diocésain de l’exorcisme [Belfort-Montbéliard]

    03 84 21 67 67

    Service diocésain de l’exorcisme [Belley-Ars]

    06 11 88 72 27 / service.exorcistes@belley-ars.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Besançon]

    07 67 69 62 06

    Service diocésain de l’exorcisme [Blois]

    02 54 56 40 50 / secretariat@catholique-blois.net

    Service diocésain de l’exorcisme [Bordeaux]

    06 11 01 93 28

    Service diocésain de l’exorcisme [Bourges]

    02 48 23 12 90

    Service diocésain de l’exorcisme [Cahors]

    07 84 67 77 64

    Service diocésain de l’exorcisme [Cambrai]

    03 27 81 34 96 / diocesedecambrai@nordnet.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Carcassonne et Narbonne]

    Contact : 04 68 47 05 31 accueil@aude.catholique.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Châlons]

    03 26 68 07 03 / eveche@chalons.catholique.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Chambéry, Maurienne et Tarentaise]

    04 79 33 26 09 / accueil.mdchy@dioceses-savoie.org

    Service diocésain de l’exorcisme [Chartres]

    02 37 21 19 92

    Service diocésain de l’exorcisme [Clermont]

    04 73 98 01 40 / officialite-antenneclermont@yahoo.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Coutances]

    02 33 45 18 06

    Service diocésain de l’exorcisme [Créteil]

    01 46 33 65 66

     

    Service diocésain de l’exorcisme [Digne]

    04 92 31 32 90 / eveque@diocese-digne.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Dijon]

    03 80 36 98 80 / claude.marie.sitio@orange.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Évreux]

    02 32 62 82 20

    Service diocésain de l’exorcisme [Évry-Corbeil-Essonnes]

    06 95 96 55 69 / sotnasordisi@gmail.com

    Service diocésain de l’exorcisme [Fort-de-France]

    sdpadrepio97200@gmail.com

    Service diocésain de l’exorcisme [Fréjus-Toulon]

    04 94 92 28 91 / cathedraletoulon@gmail.com

    Service diocésain de l’exorcisme [Gap-Embrun]

    04 92 50 95 54 / recteur.sanctuaire.laus@gmail.com

    Service diocésain de l’exorcisme [Grenoble-Vienne]

    04 38 38 00 42 / exorcismeetdelivrance@diocese-grenoble-vienne.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Langres]

    secreteveque@catho52.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Laval]

    02 43 49 55 10

    Service diocésain de l’exorcisme [Le Havre]

    02 35 42 48 28

    Service diocésain de l’exorcisme [Le Mans]

    06 83 78 43 85 / exorcisme@sarthecatholique.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Le Puy-en-Velay]

    07 48 14 81 57 / servicediocesainexorcisme@catholique-lepuy.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Lille]

    06 79 53 66 18

    Service diocésain de l’exorcisme [Limoges]

    05 55 34 16 15

    Service diocésain de l’exorcisme [Luçon]

    06 15 01 05 69

    Service diocésain de l’exorcisme [Lyon]

    04 78 58 04 03 / exorcisme@lyon.catholique.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Marseille]

    04 91 13 40 80

    Service diocésain de l’exorcisme [Meaux]

    06 27 57 49 36

    Service diocésain de l’exorcisme [Mende]

    04 66 65 61 90 / vicairegeneral@diocese-mende.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Metz]

    07 49 36 47 13 / ecoute-exorcisme@catholique-metz.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Montauban]

    05 61 48 68 72

    Service diocésain de l’exorcisme [Montpellier]

    07 67 62 34 90 / jeanxxiiiaccueil@gmail.com

    Service diocésain de l’exorcisme [Moulins]

    04 70 64 32 35 / saintefamille03600@orange.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Nancy]

    exorciste@catholique-nancy.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Nanterre]

    01 46 33 65 66

    Le service de l’exorcisme du diocèse de Nantes (« Accueil Notre-Dame de l’Espérance ») est constitué de 8 personnes mandatées par l’évêque : 2 prêtres exorcistes, 2 religieuses, 4 laïcs.

    Contact:

    ndesp.nantes@gmail.com
    Ou une lettre à l’adresse suivante :

    Accueil Notre-Dame de l’espérance
    6, impasse Saint-Laurent
    44000 Nantes

    Service diocésain de l’exorcisme [Nevers]

    03 86 26 41 23

    Service diocésain de l’exorcisme [Nice]

    06 85 80 46 03 / ecoute-exorciste@diocese-nice.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Nîmes]

    07 83 03 62 56

    Service diocésain de l’exorcisme [Orléans]

    07 69 99 14 73 / accueil.exorcisme@orleans.catholique.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Paris]

    01 46 33 65 66

    Service diocésain de l’exorcisme [Périgueux]

    05 53 08 07 44 / ecoute.exorcisme@diocese24.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Perpignan-Elne]

    04 68 35 18 38 / perpignan@ndlourdes.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Poitiers]

    07 87 56 86 18

    Service diocésain de l’exorcisme [Pontoise]

    exorciste@catholique95.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Quimper]

    02 98 55 34 47

    Service diocésain de l’exorcisme [Reims]

    03 26 47 05 33 / eveche@catholique-reims.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Rennes]

    02 99 14 35 40

    Service diocésain de l’exorcisme [Rodez]

    05 65 68 06 28 / contact@rodez-catholique.fr

    Père Jacques Alazard

    Service diocésain de l’exorcisme [Rouen]

    06 75 22 83 64

    Service diocésain de l’exorcisme [Saint-Brieuc]

    02 96 84 14 51 / maisonsaintyves@diocese22.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Saint-Claude]

    03 84 47 66 02 / secretariat.eveque@eglisejura.com

    Service diocésain de l’exorcisme [Saint-Denis]

    01 46 33 65 66

    Service diocésain de l’exorcisme [Saint-Dié]

    03 29 82 21 63

    Service diocésain de l’exorcisme [Saint-Étienne]

    07 56 96 00 24 / accueil.spirituel@diocese-saintetienne.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Saint-Flour]

    04 71 60 61 90

    Service diocésain de l’exorcisme [Séez]

    02 33 29 13 55 / accueilsaintjoseph@diocesedeseez.org

    Service diocésain de l’exorcisme [Sens]

    03 86 72 93 93

    Service diocésain de l’exorcisme [Soissons]

    07 70 97 23 66 / cbremard@soissons.catholique.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Strasbourg]

    06 52 96 89 87 / accueil.saintirenee68@orange.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Tarbes et Lourdes]

    Père André Cabes

    05 62 44 28 28 / 06 77 05 51 35  / exorciste@catholique65.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Toulouse]

    06 83 13 15 15

    Service diocésain de l’exorcisme [Tours]

    02 47 70 41 22

    Service diocésain de l’exorcisme [Troyes]

    03 25 80 58 30 / secretariat.eveche@cathotroyes.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Tulle]

    05 55 26 22 16

    Service diocésain de l’exorcisme [Valence]

    06 28 96 35 27 / exorciste@valence.cef.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Vannes]

    accueil.eveche@diocese-vannes.fr

    Service diocésain de l’exorcisme [Verdun]

    03 29 86 02 77

    Service diocésain de l’exorcisme [Versailles]

    01 46 33 65 66

    Service diocésain de l’exorcisme [Viviers]

    04 75 52 64 12

    Les sociétés d’investigation en paranormal

    Organisation qui se consacre à la diffusion, à l’étude et à la promotion des enseignements du spiritisme basés sur les travaux d’Allan Kardec. Allan Kardec était un pédagogue français du 19e siècle et est considéré comme le fondateur du spiritisme moderne.

    L’ASAK et des organisations similaires s’efforcent de présenter les concepts spirituels et philosophiques du spiritisme tels qu’ils ont été recueillis dans les ouvrages de Kardec, dont le plus célèbre est “Le Livre des Esprits”. Ces enseignements traitent de sujets tels que la réincarnation, la communication avec les esprits, la nature de l’âme, et bien d’autres encore.

    Ces associations organisent souvent des réunions, des conférences, des groupes d’étude et des événements visant à approfondir la compréhension et la pratique du spiritisme selon les principes énoncés par Allan Kardec. Les membres cherchent à promouvoir une approche sérieuse et réfléchie de la spiritualité et de la communication avec le monde spirituel.

    https://tonyspera.com/wp-content/uploads/2020/01/nespr-logo-with-text-400x103.png

    La New England Society For Psychic Research (NESPR) a été fondée en 1952 par Ed et Lorraine Warren, un couple d’enquêteurs paranormaux renommés. Ed Warren était un démonologue et Lorraine Warren était une médium et clairvoyante. Ensemble, ils ont créé NESPR dans le but de mener des enquêtes approfondies sur des phénomènes paranormaux tels que les hantises, les possessions démoniaques et d’autres manifestations inexplicables. Leur travail a contribué à populariser l’intérêt pour le paranormal et a laissé un impact durable, notamment à travers des films et des livres inspirés par leurs expériences, comme la série de films “Conjuring”.

    Ed Warren est décédé le 23 août 2006, tandis que Lorraine Warren est décédée le 18 avril 2019.

    Après le décès d’Ed et Lorraine Warren, leur fille Judy Spera et leur petit-fils Chris McKinnell ont continué à participer à des conférences et à partager leur héritage dans le domaine de l’enquête paranormale. Bien que personne n’ait directement remplacé Ed et Lorraine Warren dans le rôle d’enquêteurs paranormaux de renom, leur travail continue d’influencer et d’inspirer de nombreux chercheurs et enquêteurs dans le domaine du paranormal.

     

    640px-Lorraine_Warren

     

     

     

     

     

    Lorraine Warren (crédit)

    Site Internet Facebook Youtube

     

     

     

    Une société britannique fondée en 1882 pour l’étude scientifique des phénomènes psychiques et paranormaux.

    Une organisation qui se consacre à l’investigation des phénomènes paranormaux et à la promotion de la recherche scientifique dans ce domaine.

    Une organisation qui se consacre à l’étude et à la recherche des phénomènes paranormaux, notamment les hantises.

    Fondée par Ryan Buell, cette organisation se concentre sur la recherche paranormale et a également été présentée dans l’émission de télévision “Paranormal State”.

    Une organisation fondée par Jason Hawes et Grant Wilson, connue pour l’émission de télévision “Ghost Hunters”.

    Une organisation qui se consacre à la recherche, à l’enquête et à la documentation des phénomènes paranormaux à travers le monde.

    The Ghost Hunter Society

    The Paranormal Investigation Group

    The Spirit Research Society

    The Paranormal Explorers

    The Haunting Research Association

    The Beyond the Veil Society

    The Mystic Investigations Group

    The Supernatural Phenomena Research Society

    The Anomalies Research Society

    The Enigma Paranormal Society

    Glossaire :

    Médaille miraculeuse : la plus célèbres est la Médaille Miraculeuse de la Rue du Bac à Paris, qui a été associée à des apparitions de la Vierge Marie à Sainte Catherine Labouré en 1830. Elle est associée à la prière de la vierge suivante : “Ô Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous”. Le globe symbolise le monde et chaque âme en particulier, les doigts de la vierge qui irradient la lumière. Mettre la médaille autour du cou.

    Isabeau : ếtre lié (sorcellerie) par exemple quand une sorcière jette un sort avec un verre de vin, de la viande salée, et des gouttes de sang (Le rituel dure 7 jours), le sort est lié à la boule de viande dans le corps, idéalement elle doit être expulsée.

    Les sorciers : Êtres capables de faire du mal aux autres, ils possèdent des pouvoirs et communiquent directement avec le mal. Les sorciers répondent à des demandes. Les sorciers utilisent des rituels, des sorts, des potions et d’autres pratiques ésotériques pour influencer ou manipuler des événements, des personnes ou des forces surnaturelles.

    Chez l’enfant et le fœtus : Attention, un sorcier est capable de jeter un maléfice sur un enfant, voire même sur un fœtus. Après la naissance de l’enfant, si celui-ci pleure dans une église ou en raison des prières des parents, des réactions insolites peuvent se produire, telles que des pleurs distants, des cris inhabituels et une réaction opposée aux médicaments. Par exemple, un calmant peut avoir un effet stimulant, voire rendre l’enfant agité voire agressif. Dans un environnement ecclésiastique, des sanglots et des rougeurs peuvent également être observés. La manifestation de perfidie chez un enfant, indépendamment de son âge, peut servir de preuve de possession.

    Les mages : Les mages sont des praticiens de la magie, une forme de connaissance et de pratique qui implique l’utilisation de forces ou d’énergies surnaturelles pour obtenir des effets désirés. Les mages peuvent être associés à des rituels, des sorts, des incantations et d’autres méthodes mystiques pour influencer le monde naturel, spirituel ou surnaturel. Les mages peuvent également être des gardiens du savoir ésotérique et de la connaissance spirituelle dans certaines traditions.

    L’enfer : Perte de Dieu, remords permanents de la conscience, état immuable, feu qui dévore l’âme sans la détruire, obscurité permanente et puanteur.

    Besoin de renseignements sur nos formations, nos prestations …

    📝 Demande de renseignements ?

    En cochant cette case et en soumettant ce formulaire, vous consentez à l'utilisation des informations fournies dans le cadre de votre demande et de la relation commerciale qui peut en découler. Pour plus d'informations sur l'utilisation de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

    6 + 7 =

    error: Le contenu est protégé et soumis aux droits d'auteur
    0
      0
      Votre Panier
      Votre panier est videRetour aux Formations